Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Il l'a fait!
Le 2. septembre 2013 à 19h38

Six Fours Sports Il l'a fait!

Les quatre mousquetaires du Team Handisport Racing dont l’un des pilotes, Pascal Hermer, est de Six-Fours, ont réussi leur pari: rallier l’arrivée des 24h du Mans Karting. Mieux, ils se classent dans le top 20.

Sur le podium, ils ont été autant applaudis que les vainqueurs

Sur le podium, ils ont été autant applaudis que les vainqueurs

Les quatre mousquetaires se nomment Melwynn Rodriguez (Nantes, paraplégique), Claude et son fils Enzo Zefirini (Montargis, paraplégique) et Pascal Hermer (Six-Fours, membre de Six-Fours Handisport, paralysé d’un bras). Habituellement adversaires, ils sont habitués des podiums en handikart, puisque Claude est le champion en titre, Pascal est vice-champion 2011 et Melwynn 3ème en 2012. Quand à Enzo, il a été Champion de France Minimes et Cadet avant son accident de voiture.

Une sacrée équipe


Autour d’eux, c’est une équipe de plus de 20 personnes qui était présente avec des mécaniciens, une kiné-ostéopathe, un cuistot etc… L’osmose s’est faite et l’aventure humaine se présentait bien, avec malgré tout la peur de ne pas tenir le coup.
Qualifiés modestement à la 29ème place, les quatre pilotes ont chacun eu leur dose de souffrance. Pour Melwynn, ce fut des doigts qui se raidissaient. Quand on sait que les pilotes paraplégiques pilotent un kart aménagé avec les commandes de frein et d’accélérateur au volant, c’est gênant… Pour Claude, ce furent le dos et les épaules qui crièrent misère. Alors qu’Enzo accusa le coup en pleine nuit puis se ressaisit. Pascal, notre Six-Fournais, avait des crampes à son unique bras dans ses deux derniers relais, sans possibilité d’en changer pour le reposer…

Un final époustouflant


Complètement soutenus par l’équipe, bichonnés par leur kiné qui n’a pas eu le temps de dormir, ils ont fini en beauté... au mental. Dans la dernière heure, ils ont même réussi à gagner une place sur la piste, à la régulière, face à une équipe chevronnée, pour terminer à une belle 20ème place (sur 32 équipages).
Dans ce qui est la plus grande course d’endurance karting du monde, comme son équivalent en auto les 24h00 du Mans, ils ont prouvé qu’ils avaient leur place parmi l’élite internationale.
Appelés sur le podium, ovationnés et félicités par les vainqueurs, Pascal Hermer déclara : « En fait nous sommes des pilotes comme les autres, avec simplement l’envie de gagner ». Melwynn Rodriguez ajouta : « La FFSA (Fédération Française du Sport Automobile) a choisi de nous intégrer parmi les équipages valides. A quand des Jeux Olympiques uniques ? »
C’est la fin d’une belle aventure, sportive bien sûr, mais surtout humaine pour cette équipe qui a su aller au-delà de ses limites.
(voir notre article précédent sur Pascal)

A.I, le 02 septembre 2013

Plus d'infos:

Autres photos:

Quelques minutes avant le départ des 2 tours d'horloge Le moment trés intense du départ type Le Mans pris par Pascal Pas facile d'installer un paraplégique dans un kart suite
Quelques minutes avant le départ des 2 tours d'horloge