Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Le Coudou Parc accueille des jeunes en formation
Le 2. avril 2015 à 20h11

Six Fours Vie de la cité Le Coudou Parc accueille des jeunes en formation

Onze jeunes venus de Sanary, Six-Fours, Draguignan, Hyères, Clermont-Ferand et Toulouse, suivent depuis mardi au Coudou Parc un stage de formation au métier d'opérateur.

Thierry Boudet, le gérant, met régulièrement à disposition les installations du Coudou Parc pour que des formations puissent s'y dérouler.

Les cours sont dispensés par la branche formation du SNEPA (syndicat qui regroupe quelque 250 exploitants de Parcs Aventure), avec une première session qui se déroule sur 3 à 4 jours. Suivra un stage de mise en pratique professionnelle de 120 heures avec tuteur au sein de l'un des parcs Aventure de l’hexagone; Au bout du parcours, les stagiaires obtiennent le CQP OPA (Certificat de Qualification Professionnel des Opérateurs de Parcours Acrobatique en Hauteur).

Ces 4 jours de stage au Coudou Parc, permettent de vérifier l'aisance en hauteur des stagiaires, d'apprendre à mettre en place un dispositif de sécurité et de savoir gérer l'accueil et le briefing. A l'issue de cette première session le postulant devra réussir un exercice d'évaluation qui consiste à faire descendre une personne blessée ou en panique en moins de 3 minutes, il n'aura ensuite que 2 minutes pour s'auto-évacuer. Ces premières notions sont ensuite affinées avec un tuteur lors du deuxième stage de 120 heures .
Ainsi, une cinquantaine de sessions sont mises en place en France tout au long de l'année et forment quelque 600 jeunes au métier d'opérateur.

Une qualification qui débouche sur un emploi


Ouverte aux jeunes ayant une bonne condition physique et un diplôme de secourisme, cette formation assure presque systématiquement un emploi.« A l'issue de ces deux sessions, les participants repartent avec une qualification et pourront travailler en CDD de 5 à 6 mois par an, le temps de l'ouverture annuelle des parcs, ou même en CDI en se spécialisant dans la sécurité 1 en hauteur (entretien et aménagement de parcours) et la sécurité 2 (construction de parcours) » nous explique Frédéric Fresi, l'un des douze formateurs du SNEPA. Être opérateur peut être un vrai métier ou bien venir en complément d'une autre activité (moniteur d'escalade, de ski etc...) 

Comment ça marche?


La plupart du temps ce sont les parcs Aventure qui proposent ce stage à leurs futurs employés, mais l'on peut aussi y participer en candidat libre et bénéficier de subventions via des organismes de formation professionnelle. (voir sur: http://www.snepa.org/snepa.php?page=6). Au Coudou Parc par exemple, Thierry Bourdet a recruté pour la saison 3 opérateurs en CDD qu'il s'est engagé à former. Ils seront ainsi une quinzaine à travailler cet été sur le site de la Coudoulière.

Témoignages


Boris Dutaud, 18 ans, Six-Fournais, étudiant en architecture, suit cette formation pour pouvoir travailler l'été et durant les vacances scolaires afin de mettre de l'argent de côté pour ses études : « je pratique l'escalade, la musculation et les sports de combat et j'adore les activités de nature. J'aime la polyvalence de ce travail, le côté physique, mais aussi le contact avec les gens. C'est une grosse responsabilité car il faut être en bonne condition physique, être vigilant, rassurant, réfléchi. »

Mais l'on peut aussi souhaiter en faire son métier: Gladys Blaise, 34 ans, Sanaryenne, travaille depuis un an au parc Aventure « Le royaume des arbres » au Castellet. Monitrice d'escalade et de canyoning elle veut se qualifier dans cette nouvelle activité :« Cela me permettra d'avoir plusieurs diplômes et de travailler toute l'année. Il y a peu de filles dans ce secteur car c'est une discipline très physique, mais on est tout aussi capable de le faire. »

A.I, le 02 avril 2015

Plus d'infos:

Autres photos:

Gladys et Boris, deux jeunes stagiaires
Gladys et Boris, deux jeunes stagiaires