Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Ollioules > Séance marathon pour le dernier conseil municipal de...
Le 16. décembre 2014 à 10h42

Ollioules Vie de la cité Séance marathon pour le dernier conseil municipal de l’année

Une quarantaine de dossiers dont certains très complexes figuraient à l’ordre du jour du dernier conseil municipal de l’année tenu lundi soir devant un public clairsemé, dossiers qui ont nécessité plus de trois heures de délibérations consacrées à des marchés publics, à des questions d’urbanisme, de finances, d’administration générale et d’intercommunalité.

A 21 heures passées, alors que la séance avait débuté à 18 heures, en abordant l’ultime dossier inscrit au feuilleton, le Maire a fait ce constat à l’adresse de ses élus : « Bon, on va s’arrêter, je vous sens tous un peu moins concentrés ». Il est vrai que cette dernière réunion de l’année avait été particulièrement studieuse, souvent très technique donnant lieu à la lecture de documents d’une longueur impressionnante, à l’instar du nouveau règlement des cimetières (93 articles sur 19 pages) ou de plusieurs avenants fort complexes rédigés en sémantique administrative.

Des subventions


Néanmoins, ce sont des décisions importantes qui ont été prises. Ainsi, le marché de maîtrise d’œuvre de construction du groupe scolaire de la Castellane s’établit à 2.210.000 € et le parking de la rue René Cassin tombe dans le domaine public.

Côté finances, le conseil a voté quelques nouvelles subventions : 6.037 € pour le CIL Est Ollioules (réfection de la voirie St. Nicolas) et 220 € (pour la réfection du chemin Ste Catherine) 6.870 € pour le CIL les Collines d’Ollioules (pour la réfection de la route des Rouges Gorges), 960 € pour le Lycée Langevin (des voyages en Italie, Espagne et Paris)…Et toujours question finances, les élus ont pris acte d’avoir à faire le deuil de plusieurs créances irrécouvrables se montant à quelque 4.828 €.

Tarification des concessions mortuaires réajustée


Toujours question finances, le conseil municipal va faire une demande de subvention à l’Etat pour la construction du groupe scolaire la Castellane (coût total 2.400.000 €), pour la réhabilitation de l’immeuble 1 rue Marceau (316.250 €) et pour la création d’un bassin d’orage (174.360 €).

Pour clore le chapitre financier, le conseil a adopté la nouvelle tarification des concessions des deux cimetières de la commune, leur montant n’ayant pas été réévalué depuis 2011. Pour les caveaux, les tarifs s’échelonnent, selon le nombre de places et de la durée de la concession, de 2.647 € à 8.160 € ; pour les columbariums de 210 à 580 € ; pour les concessions pleine terre, de 420 € à 580 €, le creusement étant facturé 250 €

Leï Platana sera géré par la FOL 83


De même a été réajustée la tarification des droits de voirie et de stationnement sur les domaines public et privé, ainsi que celle des droits de place sur les marchés des jeudis et samedis 1,10 € le mètre carré au lieu de 1 € précédemment.

Quant au centre aéré Leï Platano, il a été décidé de confier sa gestion à la FOL 83 avec un cahier de charges très important (pas moins de 26 clauses figurent dans le contrat d’affermage, qui offrent ainsi les meilleures garanties de sérieux et de sécurité tant aux enfants qu’à leurs parents). Et la même FOL 83 s’est vue déléguer la gestion de la Maison des Jeunes (avec là aussi un contrat très détaillé). Dans ce cadre, la municipalité va même créer un PIJ (Point Information Jeunes) destiné aux 16-26 ans, probablement installé rue Gambetta.

SEERC : 6.900 abonnés et une eau d'excellente qualité


Pour ce qui concerne la gestion de l’eau confiée à la SEERC, il a été décidé (le PS ayant voté contre) de renouveler le contrat jusqu’au 31 janvier 2021 (pour rester en conformité avec le règlement dit d’Olivet). A ce propos, le Maire a précisé que le bilan financier de la SEERC continue d’être déficitaire, que l’eau distribuée aux quelque 6.900 abonnés ollioulais (800.000 m3) est d’excellente qualité comme le prouvent les analyses, qu’il reste encore à changer des branchements en plomb et que la recherche de fuites pourrait être mieux faite.

Créations d'emplois


Autres décisions : la création de plusieurs emplois saisonniers étudiants (le PS s’est abstenu), emplois contractuels (le FN a voté contre), postes vacataires pour l’Université du Temps Libre (le PS s’est abstenu), de deux emplois d’agents recenseurs vacataires, d’un emploi d’avenir…

Changement de sujets, direction les cimetières : au cimetière central il a été constaté que 44 concessions sont à l’abandon. La ville a donc décidé d’engager une procédure de reprise. Ensuite Robert Teyssier a donné lecture du nouveau règlement concernant les deux cimetières, un texte disponible en Mairie (à l’Etat-civil).

L'ancienne caserne des SP en devenir


Comme on le sait, les Sapeurs Pompiers vont pouvoir emménager bientôt dans leur nouvelle caserne flambante neuve, rond-point de la Capellane. De ce fait, la ville a décidé de récupérer les locaux occupés jusqu’ici rue Romain Roland, mais ignore quelle destination lui donner. « Nous réfléchissons à plusieurs projets » a répondu le Maire à Nicole Baveras (PS) qui l’interrogeait à ce sujet.

Après le déclassement de quelques parcelles autour de Châteauvallon, l’étendue de la forêt communale diminue légèrement, mais s’établit tout de même à 415 hectares, ce qui en fait l’une des communes forestières les plus importantes du Var.

Réalisation d'un Relais d'Assistantes Maternelles


D’autre part, dans le cadre de l’APL, le conseil a décidé de créer trois nouveaux logements sociaux, 8 rue République, 340 avenue Dagnan et 3354 RN8 où seront proposés des loyers particulièrement modiques.

Autre sujet d’importance : la création d’un relais d’assistantes maternelles municipal (RAMMO) prévu au centre aéré Leï Platano, devant fonctionner dès le 1er janvier prochain. Cette initiative a fait l’objet d’un règlement de fonctionnement très strict que son rapporteur, Erick Jallifier-Verne, a longuement commenté dans ses moindres détails. Il s’agira d’un service public et gratuit, destiné, entre autres, à favoriser les rencontres. Mais nous aurons l’occasion d’y revenir.

, le 16 décembre 2014

Autres photos:

Robert Bénéventi, Maire d'Ollioules (à droite) aux côtés de Frédéric Duval, directeur général des services Un public clairsemé L'opposition : de gauche à droite, Nicole Baveras (PS), Jean-Pierre Lenaerts et Nicole Marchesi (FN)
Robert Bénéventi, Maire d'Ollioules (à droite) aux côtés de Frédéric Duval, directeur général des services