Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Ollioules > Caroline Chaignay a inauguré son nouvel atelier de...
Le 15. avril 2016 à 20h29

Ollioules Vie de la Cité Caroline Chaignay a inauguré son nouvel atelier de vitrailliste

Maître verrier vitrailliste, Caroline Chaigny a inauguré vendredi soir, en présence du Maire entouré de plusieurs élus du conseil municipal, son nouvel atelier au 10, rue Pierre et Marie Curie, en plein centre d'Ollioules.

Caroline Chaignay devant quelques unes de ses dernières créations

Caroline Chaignay devant quelques unes de ses dernières créations

Des lampes de toutes les couleurs, des vitraux de différents formats mais tous éclatants de beauté : l'atelier que vient d'inaugurer Caroline Chaignay respire le talent et le savoir faire des plus grands. Et pourtant, cette jeune femme, originaire de Paris, n'a que 27 ans mais possède déjà une solide expérience avec la réalisation, entre autres, à Paris et à Meaux de panneaux...

Une parisienne attirée par la notoriété d'Ollioules


Mais revenons quelques années en arrière. Après un Bac « Arts appliqués », elle fréquente l'école supérieure Art Olivier de Serres qui fait partie des prestigieux Beaux Arts. Après avoir obtenu son DMA (diplôme des métiers d'art), elle se lance dans l'aventure du vitrail. Ses parents étant mutés dans le Var, elle les suit, et ne tarde pas à apprendre la notoriété d'Ollioules en matière de promotion des Métiers d'Art.

Plus de trente artisans d'art en centre-ville


Depuis plus de vingt ans, en effet, la municipalité conduit, grâce à la volonté de son Maire, Robert Bénéventi, une politique en faveur de l'artisanat. Membre du réseau « Ville et Métiers d'Art », la commune encourage ainsi le développement et l'installation des métiers d'art au cœur de la cité. Aujourd'hui, ils sont plus d'une trentaine à faire la démonstration brillante de leur savoir-faire dans des domaines aussi variés que la peinture, la sculpture, la photo, la céramique, l'art floral, l'art plastique, la joaillerie, la poterie, le papier mâché, le vitrail...

A peine plus de 10 vitraillistes en PACA


Précisément, dans ce domaine du vitrail, Ollioules fait figure de commune privilégiée puisqu'elle compte dans ses rangs deux maîtres de cet art, Gérard Sala et Caroline Chaignay, alors que l'on n'en dénombre seulement qu'une bonne dizaine dans toute la région PACA.

Techniques traditionnelles et Tiffany


Dans son nouvel atelier rue Pierre et Marie Curie, à deux pas de la place de l'église Saint-Laurent (auparavant elle était installée dans le haut du village), Caroline Chaignay donne libre cours à son talent, créant, restaurant, faisant appel à différentes techniques de très haut niveau où la tradition côtoie la technique chère à Tiffany.

Montage des vitraux au plomb


Le montage du verre, soigneusement découpé, se fait au plomb, la peinture est à base « grisaille », un mélange de plomb et de liant cuit à 620°. Ce sont pour la plupart des techniques qui rappellent celles pratiquées au Moyen-Age et l'endroit pour les faire perdurer n'aurait pas pu être mieux choisi dans cette ruelle étroite abritée sous des voûtes séculaires...

Ainsi, grâce à une jeune femme bourrée de talent et d'imagination, naissent dans ce petit atelier de grandes œuvres, des guéridons, des lampes, des panneaux...Pour le grand plaisir des amateurs d'authenticité et de Robert Bénéventi , accompagné de plusieurs élus, venu l'inaugurer, et qui vaut largement le détour.

F.K., le 15 avril 2016

Autres photos:

De gauche à droite, Caroline Chaignay, Carine Besson, conseillère municipale, Michel Thuilier, adjoint au Maire, Robert Bénéventi, Maire d'Ollioules
De gauche à droite, Caroline Chaignay, Carine Besson, conseillère municipale, Michel Thuilier, adjoint au Maire, Robert Bénéventi, Maire d'Ollioules