Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Ollioules > Moment d’intense émotion devant les monuments aux morts
Brève Le 20. février 2019 à 20h34

Ollioules Vie de la cité Moment d’intense émotion devant les monuments aux morts

Les administrés Ollioulais ont été nombreux à répondre à l’appel du maire Robert Bénéventi et de son conseil municipal qui avaient souhaité organiser une cérémonie devant les monuments aux morts de la ville, suite aux nombreux actes d’antisémitisme qui ont eu lieu à Paris, au nombre desquels la profanation de l’image de Simone Veil, la violente agression du philosophe, Alain Finkielkraut, membre de l’Académie Française, ainsi que des profanations dans des églises.

Après un dépôt de gerbe tricolore devant la plaque portant le nom des enfants d’Ollioules morts pour la France, aux côtés de Chyranda Assali, représentant le conseil municipal des jeunes d’Ollioules, le maire a cité le célèbre texte du pasteur Martin Niemöller « Quand ils sont venus me chercher… » ainsi que la prière pour la République Française prononcée chaque samedi matin dans les synagogues de France. Il a rappelé que chacun se devait d’être, à son niveau le garant des valeurs de la République et que chaque jour il fallait s’unir pour combattre l’obscurantisme, la haine et la violence physique et verbale. " Il n’y a pas de mots pour dire notre tristesse et notre honte face à des actes qui rappellent les heures les plus sombres du XXème siècle. Madame Simone Veil avait accepté qu'une école primaire de notre commune porte son nom. Cela a été un grand honneur pour notre ville et à travers cette dénomination nous continuons à entretenir le souvenir d’une femme exceptionnelle. Souhaitons que celle qui a su transcender son destin soit à jamais pour chacun d’entre nous l'image de la sagesse et de la résilience."

Après un moment de recueillement tous les participants ont chanté l’hymne national, la Marseillaise.

, le 20 février 2019

Plus d'infos:

Autres photos:

Les plus : aimés commentés lus