Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Ollioules > Festisources : la biodiversité à l’honneur
Le 11. octobre 2014 à 14h36

Ollioules Environnement Festisources : la biodiversité à l’honneur

Fête des sciences se dit Festisources à Ollioules. La sauvegarde de la nature et de la biodiversité y sont à l’honneur pendant une semaine. L’inauguration a eu lieu vendredi soir à la Criée aux fleurs avec les partenaires, les enseignants, le président de la Fédération de pêche du Var, Louis Fonticelli, et le maire.

Le maire Robert Bénéventi inaugure Festisources avec Joël Digo, le président de la Fédération de pêche du Var, Louis Fonticelli (à gauche), les partenaires et les enseignants.

Le maire Robert Bénéventi inaugure Festisources avec Joël Digo, le président de la Fédération de pêche du Var, Louis Fonticelli (à gauche), les partenaires et les enseignants.

La soirée de vendredi a débuté à la salle Jean Moulin par la conférence du président du Groupe de recherche sur le patrimoine d’Ollioules, René Gramondi, sur la restauration du moulin Palisson et de l’éolienne Castellane par la municipalité et les élèves du Lycée Langevin. La soirée s’est ensuite poursuivie avec l’inauguration de Festisources, le festival sur l’eau et la vie, à l’ancienne Criée aux fleurs.

A l’initiative des Amis de la Reppe de Joël Digo, Festisources existe depuis plus de trente ans. Le nom a été trouvé par des spéléos du coin il y a treize ans et Festisources a été labellisé Fête de la science il y a dix ans. C’est la fête de l’eau « et l’eau, c’est la vie », dit Josiane Digo, une des « petites mains » de l’association. La sauvegarde de la nature et de la biodiversité sont donc à l’honneur pendant une semaine à Ollioules. Chaque année, Festisources s’efforce de renouveler les intervenants. Cette année, l’accent a été mis sur les associations ollioulaises s’attachant à la sauvegarde des insectes, des poissons, des oiseaux. Parmi les partenaires, on compte Vega, le GRPO, la Ligue de Protection des Oiseaux, Le Gardou de Toulon et l’Education nationale.

Les Amis de la Reppe


L’association des Amis de la Reppe s’occupe du nettoyage des bords de Reppe. Elle appelle de ses vœux un contrat de rivière entre les différentes communes concernées. « La Reppe serait à sec une partie de l’année sans le Béal, qui permet une irrigation gravitaire », expliquait Joël Digo. Depuis un an, les Amis de la Reppe construisent également des jardins dans l’école primaire, avec les cannes offertes par l’entreprise Marca et de la bonne terre. Le maire a rendu hommage au travail des Amis de la Reppe, à ses actions pédagogiques dans les écoles comme à l’entretien des bords de Reppe : « Nous avons la chance que la Reppe coule toute l’année, il faut l’entretenir, comme une maison. C’est un travail de longue haleine.»

Point Info Nature


En 2003, à l’occasion d’une piqûre de guêpe, Jean Matéo crée l’association Vespiland, qu’il met en réseau en 2008 en fédérant les associations qui s’occupent des insectes. La route des insectes est née. Jeudi, aura lieu son vingt-deuxième comité de pilotage en présence d’une vingtaine de personnes, dont le directeur du Musée d’histoire naturelle de Toulon. « La route des insectes est désormais reconnue. La mayonnaise a pris. Mon objectif est qu’une synergie se fasse et que mon association ne soit plus nécessaire», explique Jean Matéo. « Il existe des directives de l’Etat, mais le public est souvent déconnecté. Les gens ont souvent peur des insectes et ne comprennent pas leur importance pour la biodiversité. Nous souhaitons changer le regard du public. Quand on s’occupe des insectes, on touche à la moitié de la biodiversité. Puisqu’ils sont liés aux plantes, qui représentent un quart de la biodiversité, nous nous occupons des trois quarts de la biodiversité ! »

Leur objectif est qu’Ollioules devienne Point Info Nature. Ce dernier existe dans l’enceinte de l’école, où le public ne peut accéder. Il serait donc souhaitable que ces informations soient affichées ailleurs dans la ville pour servir de relais avec le public. Ollioules ferait alors partie des dix-neuf Points Info Nature existants dans le Var, au même titre que Correns et le Musée d’histoire naturelle de Toulon.

Jusqu’à jeudi, les associations de Festisources proposeront de nombreux ateliers aux scolaires.

, le 11 octobre 2014

Autres photos:

Conférence du président du Groupe de recherche sur le patrimoine d’Ollioules, René Gramondi, sur la restauration du moulin Palisson et de l’éolienne Castellane, à la salle Jean Moulin. Jean Matéo présente La route des insectes. Les contributions des enfants: fruits et légumes dans les expressions françaises.
Conférence du président du Groupe de recherche sur le patrimoine d’Ollioules, René Gramondi, sur la restauration du moulin Palisson et de l’éolienne Castellane, à la salle Jean Moulin.