Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Ollioules > Le Rassemblement à gauche explique son engagement
Le 7. mars 2015 à 20h30

Ollioules Elections départementales Le Rassemblement à gauche explique son engagement

Sur le marché d’abord, au Foyer des Anciens ensuite, les candidats du Rassemblement à gauche aux élections départementales dans le canton d’Ollioules (Bandol, Evenos, Sanary et Ollioules) sont venus ce samedi à la rencontre des Ollioulais pour leur expliquer le sens de leur engagement et leur proposer de nouvelles orientations politiques, à la fois nationales et locales.

L'équipe candidate aux élections départementales dans le canton d'Ollioules : de gauche à droite, Raymond Hamoneau (suppléant), Pascale Miragliese (suppléante), Nadine Nazzi (titulaire) et Jean-Pierre Meyer (titulaire)

L'équipe candidate aux élections départementales dans le canton d'Ollioules : de gauche à droite, Raymond Hamoneau (suppléant), Pascale Miragliese (suppléante), Nadine Nazzi (titulaire) et Jean-Pierre Meyer (titulaire)

Dans le canton d’Ollioules, la gauche a choisi de partir sous le sigle « Ensemble, pour un avenir résolument à gauche », et pour hérauts les binômes Jean-Pierre Meyer et Nadine Nazzi (titulaires), Raymond Hamoneau et Pascale Miragliese (suppléants), soutenus par des membres du Mouvement social et associatif, Citoyennes et Citoyens de Gauche, Progrès et Laïques, Europe Ecologie Les Verts, Parti Socialiste et Parti Communiste Français.

Après avoir rencontré les Ollioulais sur le marché hebdomadaire de samedi matin, ils leur avaient donné rendez-vous en fin d’après-midi, au Foyer des Anciens, pour leur expliquer leur programme.

Une union "sans tabou"


En préambule, c’est Raymond Hamoneau qui avait fait la présentation des candidats titulaires, Jean-Pierre Meyer, 59 ans, Sanaryen, agent de la Sécurité Sociale, membre du PCF, Nadine Nazzi, Sanaryenne, infirmière à l’Hôpital de La Seyne, membre du PCF ainsi que des candidats suppléants, Pascale Miragliese, Ollioulaise, agent à la Poste et Raymond Hamoneau, Ollioulais, Educateur spécialisé, conseiller municipal PS.

Ensuite, on entre dans le vif du sujet quand Jean-Pierre Meyer explique que dans le canton d’Ollioules la gauche s’est rassemblée « sans tabou et malgré ses différences pour faire barrage au Front National » et aussi parce que « la gauche place l’être humain au cœur de ses préoccupations et non au centre de la finance, cette finance qui est notre adversaire, lequel adversaire ne se présentera jamais à une élection ».

"La gauche va mal..."


Le ton est donné. L’orateur enchaîne : « Le peuple de gauche va mal, la politique est devenue politicienne, certains jouent à l’apprenti sorcier, et si nous ne réagissons pas, on laissera la place au FN. Et pendant ce temps, le peuple souffre de plus en plus ».

Et Jean-Pierre Meyer de s’interroger sur le véritable statut de l’élu, sur les prérogatives de la prochaine assemblée départementale passée dans le Var de 46 à 43 cantons, sur sa politique sociale, sur sa gestion proprement dite, sur le cumul des mandats (« il faut mettre un terme aux baronnies d’Ollioules et de Sanary »), sur le financement de l’échangeur autoroutier Sanary-Ollioules (« qu’en partie paieront les contribuables alors que la Société exploitante ne cesse d’engranger des dividendes »), sur les « défaillances des pouvoirs publics » en matière d’Education Nationale (« l’école de la République doit être l’école de la réussite »), de continuité territoriale, d’économie locale (« il faut absolument préserver le territoire agricole »), de logements sociaux (« Ollioules, certes, fait mieux que Sanary, mais à Sanary les dits logements ne sont pas forcément accessibles à toutes les bourses »), de la culture et, enfin, sur la laïcité avec cette volonté affirmée de la notion sacrée du vivre ensemble, prônée après les attentats de Charlie Hebdo, mais pas forcément appliquée depuis

"Il faut aller voter, c'est une nécessité"


Et puis, ,un seul mot d’ordre, il faut aller voter. S’abstenir, c’est faire le jeu de l’autre.

Les prochains rendez-vous


Dimanche 8 mars, 10h, Super Marché de Sainte Anne d’Evenos
Samedi 14 mars, 10h, Marché de Sanary
Samedi 14 mars, 16h, Réunion publique, salle Marie Mauron, Médiathèque de Sanary
Dimanche 15 mars, 10h, Super Marché de Sainte Anne d’Evenos
Mardi 17 mars, 10h, Marché de Bandol
Mercredi 18 mars, 10h, Marché de Sanary
Jeudi 19 mars, 10h, Marché d’Ollioules

F.K, le 07 mars 2015

Autres photos:

De bonne heure, le binôme de la Gauche rassemblée était à pied d'oeuvre, à Ollioules, avec ses militants Sur le marché d'Ollioules, Raymond Hamoneau aux côtés de Jean-Pierre Meyer et de Pascale Nazzi Jean-Pierre Meyer au cours de son intervention au Foyer des Anciens
De bonne heure, le binôme de la Gauche rassemblée était à pied d'oeuvre, à Ollioules, avec ses militants