Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Grande messe électorale à Galli
Le 7. mars 2015 à 23h17

Sanary Politique Grande messe électorale à Galli

C’est le Théâtre Galli qu’ont choisi cette fois Ferdinand Bernhard et Laetitia Quilici pour leur nouvelle réunion de campagne. Pendant une heure, les candidats UMP du canton d'Ollioules, ont expliqué l’intérêt de ce vote et pourquoi il faut les choisir.

Cette fois, ils étaient au complet. Je parle de Ferdinand Berhnard et Laetitia Quilici, qui étaient accompagnés de leurs suppléants Richard Tognetti et Isabelle Decitre. Le théâtre Galli était presque plein et c’est le Député-Maire de Six-Fours, Jean-Sébastien Vialatte qui a fait une apparition pour soutenir ses voisins de campagne. C’est d’ailleurs lui-même qui a pris la parole en premier pour déclarer : « Cette équipe allie jeunesse et expérience. Ne confondez pas votre mécontentement envers le gouvernement actuel avec les enjeux de cette élection qui est locale ».

Un discours encore une fois très pédagogique


Après l’introduction du maire de Sanary qui a rappelé qu’entre les deux tours, il y aurait le changement d’heure, c’est Laetitia Quilici, qui, dans un discours très pédagogique, a rappelé toutes les fonctions du Conseil Général, dont le budget est de plus d’un milliard d’euros.

Solidarité et insertion


Le premier volet est la solidarité et l’insertion. Le RSA qui touche 32000 personnes dans le département est financé par le Conseil Général à hauteur de 4,5 Millions d’euros par an. C’est aussi le Conseil Général qui est chargé de l’accompagnement des personnes âgées et handicapées au travers de l’APA (Allocation pour personnes âgées) et l’AAH (Allocation pour d’aide aux handicapés). La MDPH (Maison pour les personnes handicapées), qui s’occupe de leur insertion et de la carte d’handicapés, entre autres, est aussi financée par le département. La protection de l’enfance (enfance maltraitée, placements, assistantes maternelles…), aussi, tout comme les aides qui permettent à tous les retraités, même ceux qui n’en ont pas les moyens, de pouvoir bénéficier d’une Maison de Retraite. Sur ce volet, Ferdinand Bernhard déclarait : « Notre mission est que chacun d’entre nous puisse en bénéficier »

Partenaire financier des communes


Les candidats rappelaient chacun leur tour combien est importante la collaboration entre le département, les communes et communautés de communes à l’heure du désengagement de l’état. Le maire de Sanary a longuement parlé de sécurité, celle de tous les jours, en rappelant que les routes, les aménagements, c’est le Conseil Général qui en assure une grande partie du financement. Les écoles, la construction et l’entretien des casernes de pompier et des gendarmeries aussi.

L’éducation et le numérique


Ils en avaient déjà parlé, mais les candidats ont réaffirmé l’importance et l’aide que peut apporter le département pour l’éducation et le numérique. Laetitia Quilici disait : « L’éducation est notre priorité, à travers les écoles du développement durable, et le plan numérique avec lequel nous équiperons les écoles de tableaux numériques et les élèves de tablettes numériques, pour qu’ils se rendent compte que cela ne sert pas qu’au jeu et à Internet. Tout cela est aussi financé par le Conseil Général. » La fibre optique aussi est importante et le groupe souhaite l'étendre, grâce au Conseil Général, là où les financements privés ne sont pas présents.

En fin de réunion, Ferdinand Bernhard fustigeait l’Existentialisme pervers de certains qui ne vivent que par la critique et l’empêchement des autres. Il rajoutait : « Notre première liberté d’expression, c’est de voter. Nous devons défendre notre identité. »
Après les applaudissements de la salle, il concluait : « Sur le bilan, je n’ai à rougir de rien et ma volonté est intacte. Vous pouvez compter sur nous…C’est l’heure de partir au combat et je vous rappelle qu’une élection se gagne au premier tour ! »

La grande messe était dite. Rendez-vous les 22 et 29 mars prochains.

PH, le 07 mars 2015

Autres photos:

Jean-Sebastien Vialatte intervient