Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Ollioules > Elève d’Angela Berger, Julia Antone future danseuse...
Le 2. août 2015 à 17h19

Ollioules Chorégraphie Elève d’Angela Berger, Julia Antone future danseuse Etoile ?

Créé à Ollioules en 1989 à Ollioules dans les locaux d’un ancien moulin à huile au bord de la Reppe (26, rue Saint Roch), le Studio de danse Angela Berger du nom de sa directrice fondatrice ajoute cet été un nouvel atout à l’enseignement de ses différentes disciplines : des stages de formation et de perfectionnement destinés à des danseuses (et danseurs) professionnels.

Quand, voici 26 ans, Angela Berger a créé son studio de danse au 26, chemin Saint Roch à Ollioules, elle était déjà précédée d’une bien belle renommée dans l’univers, ô combien difficile d’accès, de la danse classique que plus d’une ballerine débutante lui envieraient : danseuse diplômée de l’Opéra de Berlin, soliste dans de nombreux Opéras, première danseuse à celui de Dijon. Bref, une vraie pro et venue à Ollioules au terme d’une carrière brillante.

« Grâce à son enseignement de qualité, l’école est rapidement devenue incontournable dans le milieu de la Danse varoise » confie en connaisseur son mari Christian Mendoze. Car ce dernier, avant de créer en 1981 l’Ensemble Musica Antiqua, a été…chorégraphe ! Aujourd’hui, aux pas de deux et aux entre chats, il préfère ses instruments antiques (toute une gamme de flûtes) pour réjouir son public aux accents de Vivaldi, Zanetti, Sanz, Telemann interprétés tels qu’ils devaient probablement l’être en leur temps, c’est-à-dire au 18ème siècle. Et chaque fois les mélomanes se régalent de ces moments rares où la musique se conjugue avec la perfection et la générosité des musiciens.

Le mariage de la chorégraphie et de la musique


C’est dire que la chorégraphie et la musique sont indissociables, et le couple Angela Berger et Christian Mendoze en est la plus éblouissante démonstration.

Alors, retour au studio. D’abord Angela Berger n’accorde aucune concession à ses élèves : ici, tout n’est que rigueur, discipline. Ici, on scrute à la loupe le placement du corps, à la barre comme au sol ; la bonne position du bassin et du dos ; l’alignement des articulations ; la façon de ne jamais négliger l’inspiration avant l’expire ; l’apprentissage à être concentré et attentif à la vie organique et mental de son corps.
Dur, dur, la perspective de briller un jour comme un Etoile. Mais c’est le rêve de tant de jeunes filles !
Mais même pour d’autres disciplines, les règles d’Angela Berger doivent être respectées à la lettre, qu’il s’agisse de danse classique, modern jazz, danse espagnole, contemporaine…

De brillants résultats au Baccalauréat


Précisément, outre l’enseignement classique qu’elle prodigue à longueur d’année (deux d’entre elles, en option Baccalauréat, ont obtenu 20/20, Léa Vaïano et 18/20, Elisa Imbert), Angela Berger a voulu cet été faire profiter de son expérience des danseuses déjà en formation professionnelle pour les préparer à des concours internationaux.

A 13 ans, belle et pleine de talent


Parmi elles, Julia Antone, une jeune portugaise de 13 ans, d’origine ollioulaise, qui a étonné son professeur par ses dispositions et son réel talent. Probablement une étoile au firmament. En tout cas, on le lui souhaite…

F.K., le 02 août 2015

Autres photos: