Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Bandol > L’OMCAL ouvre une section « Danse polynésienne » à...
Le 14. octobre 2009

Bandol Culture L’OMCAL ouvre une section « Danse polynésienne » à Bandol.

Après l’atelier « danse country », qui compte aujourd’hui une trentaine de participants, l’association s’ouvre vers de nouveaux tropiques avec une section « danse polynésienne » le mardi et le vendredi dans les locaux de l’Association

Maryse Lanfranchi, Présidente de L'association OMCAL (Omniclub Culture Animations Loisirs)

Maryse Lanfranchi, Présidente de L'association OMCAL (Omniclub Culture Animations Loisirs)

Œuvrer pour la vie associative


Voilà vingt-cinq ans que Maryse Lanfranchi, Présidente de l’OMCAL (Omniclub Culture Animation Loisirs), œuvre pour le développement de la vie associative de sa ville. Son maître mot : «  amitié », à une époque où l’individualisme et la solitude font loi.

Crée en 1984, l’association a développé au fil des années différents ateliers sur le principe du bénévolat. Ainsi, pour une cotisation annuelle de 20 euros chaque adhérent peut participer à des ateliers gratuits aussi variés que peinture, mosaïque, yoga, musique, éducation gymnique, cours d’italien, d’espagnol ou même de provençal, jeux de société, tarot ou jeux de boules etc..

Tout est libre et presque gratuit au sein de cette association tenue avec passion et dévouement par sa Présidente. : «  Le principe pour la plupart des ateliers est celui du bénévolat, chacun transmet son savoir dans la bonne humeur ».

Huit-cents adhérents


L’Association- l’une des plus importantes de Bandol- compte environ 800 adhérents. De nombreuses sorties et manifestations sont organisées telles que conférences, randonnées, spectacles, fête des grand-pères et des grand-mères, repas et thés dansants… Le tout sous le regard affiné et bienveillant de Maryse Lanfranchi.

« L’atelier chant » dirigé par Brigitte et Jean-Marc Paloc compte une trentaine de participants : « Je fais un appel à toutes les voix masculines, nous manquons singulièrement d’hommes pour cette chorale ! » regrette Maryse Lanfranchi.

Mais la Présidente de l’association ne s’arrête pas là, elle ouvre une section « danse polynésienne » et espère accueillir de nouveaux adeptes, notamment parmi les ados (un atelier leur est consacré le mardi de 17h30 à 19h.)

Une réussite, certes, pour ce petit bout de femme dynamique et disponible qui d’année en année, d’idée en idée, d’atelier en atelier, a su rendre solide et pérenne une association partie d’un tout petit rien.

A.I., le 14 octobre 2009

Autres photos:

Atelier de chant de l’OMCAL. Atelier de peinture de l’OMCAL.
Atelier de chant de l’OMCAL.