Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Bandol > L'orgue de l'église St François de Salles, consacré
Le 27. mars 2017 à 09h13

Bandol Vie de la cité L'orgue de l'église St François de Salles, consacré

A l'invitation du père Marius Boyer et de l'Etoile Solidaire bandolaise, Mgr Dominique Rey est venu ce dimanche après-midi consacrer l'orgue de la paroisse, en présence de l'organiste Pascal Marsault, titulaire Saint Ignace de Paris. Après la cérémonie, les fidèles ont assisté au concert d'inauguration.

Le père Marius Boyer, aux côtés de Mgr Dominique Rey, pendant la cérémonie de consécration de l'orgue

Le père Marius Boyer, aux côtés de Mgr Dominique Rey, pendant la cérémonie de consécration de l'orgue

A Bandol, l'église Saint François de Salles, construite entre 1747 et 1749, figure parmi les monuments les plus photographiés. Rien d'étonnant à cela. Située au fond de la place ombragée Estienne d'Orves, face au port, elle s'intègre dans un panorama qui invite à la quiétude et qui sent bon la Provence. Mais ce lieu de culte, prisé par les touristes français et étrangers a d'autres atouts : ses vitraux et retables, ses fresques et... son orgue. Et si ce dernier avait bel et bien été béni par Mgr Belzunce, il n'avait pourtant jamais été consacré. Las, c'est maintenant chose faite. Monseigneur Rey, évèque de Fréjus-Toulon a procédé à la cérémonie ce dimanche, devant plus de trois cents fidèles réunis.

La solidarité au cœur de la paroisse


Maître de cérémonie, Jean-Jacques Logeais, vice-président de l'association l'Etoile bandolaise, souhaite la bienvenue à tous et donne le programme du concert qui suivra la consécration, avant de laisser la place au président, Claude Tamisier. «Merci à vous tous d'être là. Il y a plus d'un an, à la demande du père Marius Boyer, qui répondait lui-même au souhait du pape François, nous avons créé ''l'Etoile bandolaise solidaire'' qui vient en aide à 80 familles, en leur distribuant des repas, dans la salle de l'Etoile bandolaise, propriété de l'Evêché». Avec humour, le président invite tous ceux qui le souhaitent, à venir aider : «Vous toucherez un salaire bien sûr. Le même que le mien, c'est-à-dire un café et un croissant !». A son tour, le père Marius Boyer prend la parole : «Je suis très heureux de vous accueillir dans cette paroisse pour célébrer l'orgue et la consacrer. Et si je peux émettre un souhait c'est celui d'apposer une plaque dès l'entrée de l'église, où l'on pourrait lire ''Eglise bénie par Mgr Belzunce et consacrée par Mgr Rey'' ».

Une bénédiction et un concert émouvants


«La musique est une source de communion. On ne se connaît pas et pourtant on est réuni tous ensemble avec cette capacité de vibrer, dans le recueillement et l'expression de la foi», annonce Mgr Dominique Rey devant une foule de fidèles attentifs. Le rituel commence, formule consacrée oblige : «Je confie au Seigneur cette nouvelle étape de notre communauté». Alors seulement, le son de l'orgue se fait entendre. C'est Pascal Marsault, titulaire Saint Ignace de Paris qui officie. Et entre l'instrument et l'évèque, un dialogue s'instaure, l'orgue répondant à chaque invocation. Après le Notre Père, place au concert d'inauguration. Agnès Kosza et Anne Fabre (violons),Véronique Olivier de Sardan et François Olivier de Sardan (violoncelles) entourent la soprano Lidia Gnielinska qui interprète un très bel Ave Maria. Un concert très applaudi, suivi d'un autre moment agréable, celui où Monseigneur Dominique Rey, remet la médaille du mérite diocésain à Claude Tamisier et à son équipe, pour leur action dans l'Etoile Solidaire.

Chantal Campana, le 27 mars 2017

Autres photos:

A gauche, Jean-Jacques Logeais, vice-président de l'Etoile bandolaise, accueille la soprano Lidia Gnielinska et l'organiste Pascal Marsault Un public recueilli qui a investi l'église dès 15h30 Mgr Dominique Rey et le père Marius Boyer Voûtes, vitraux, retables et fresques ornent cette église, érigée en paroisse en 1751
A gauche, Jean-Jacques Logeais, vice-président de l'Etoile bandolaise, accueille la soprano Lidia Gnielinska et l'organiste Pascal Marsault
Les plus : aimés commentés lus