Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Bandol > 35ème fête du Millésime
Le 4. décembre 2016 à 23h30

Bandol Animations 35ème fête du Millésime

A Bandol, c'est une très longue tradition. Chaque 1er dimanche de décembre depuis 1982, les vignerons de l'AOC font goûter leur nouveau Millésime. L'occasion pour les connaisseurs comme pour les néophytes, de découvrir le vin de Bandol et son cépage roi, le Mourvèdre. Placée sous le thème de la BD, la fête a attiré cette année encore, une foule nombreuse.

Bandol Dessiné 35ème fête du Millésime, dimanche 4 décembre 2016

Bandol Dessiné 35ème fête du Millésime, dimanche 4 décembre 2016

Dimanche 4 décembre, de 10h à 16h30, des milliers de visiteurs se sont succédé, pour déguster les toujours très prisés Rouges, Rosés et Blancs dans les 27 tentes dédiées aux châteaux et domaines. Rendez-vous incontournable avec l'Appellation Bandol, cette fête du Millésime a également proposé de nombreuses animations. Et ce n'est pas un hasard si ces vins, dont la réputation n'est plus à faire, ont toujours autant de succès, à l'instar de Louis XV, qui les mettait à sa table royale. Pour l'heure, Blancs et Rosés devront attendre le printemps 2017 pour être labellisés et mis sur le marché. Les Rouges, quant à eux, patienteront jusqu'au printemps 2018. En attendant, ils sont tirés des barriques à la pipette.

«Vive le vin, vive Bandol !»


A 10h, Jean-Paul Joseph, maire de Bandol, prononce son discours d'inauguration de la 35ème fête du Millésime «Bandol Dessiné», dont la réalisation de l'affiche a été confiée à Jacques Ferrandez, auteur de «Frères de Terroirs» et invité de la fête. «Je suis très heureux d'inaugurer cette édition. On goûte un vin tout jeune, plein de promesses. Les merveilles de demain, se repèrent maintenant», lance le maire. Et d'annoncer le programme des festivités sans oublier de saluer les restaurateurs partenaires de l'évènement, car dit-il, «boire donne faim».

La bénédiction d'abord...


Pas question de commencer les festivités avant que la bénédiction des vins n'ait eu lieu. «Au nom du Père, du fils et du Saint-Esprit...» Par ces mots, le père Marius Boyer, commence sa bénédiction avant que son discours ne soit ponctué du son des cloches de l'église Saint François de Salles, où il officie : «Les cloches m'appellent, je vous quitte pour célébrer la messe» conclut-il sous les applaudissements de la foule.

Un public conquis


En ce dimanche 4 décembre, il y en a pour tous les goûts. Les amateurs d'ateliers cuisine se familiarisent avec les vins qui accompagnent judicieusement les mets. Ceux qui aiment les Bandes dessinées peuvent rencontrer les dessinateurs Jacques Ferrandez et Michel Tolmer auteur de Mimi, Fifi et Glouglou. Quant à Monsieur Z qui met son talent au service des communes et signe de belles réalisations, il expose à la médiathèque quelques-unes de ses œuvres. Côté amateurs de vins de Bandol, les avis sont unanimes : «On adore les vins de Bandol et à chacun de nos séjours, nous achetons du vin» raconte Rudolph et Christine, un couple de Suisses qui vit une partie de l'année ici. De nombreux Anglais, Américains et Norvégiens, vivent à Bandol à temps plein ou à mi-temps. En Norvège, le vin est très onéreux. Ainsi, quand Oistein et son épouse Eva passent quelques semaines à Bandol, ils n'hésitent pas à se faire plaisir. Le couple est d'ailleurs revenu d'Oslo pour célébrer la fête du Millésime.

«Quand le vin est tiré, il faut le boire»


Devant le stand du domaine du Gros Noré, Larry, un Américain jubile : «C'est le meilleur rosé du monde vous savez ? ». Et de faire référence à Robert M. Parker, célèbre dégustateur de vins américains et critique en œnologie qui a lancé cette affirmation dans l'un de ses célèbres guides. Plus loin, Michael, Anglais habitant Bandol depuis 25 ans, est incollable sur les vins de Bandol et de la région. Bref, comme chacun sait, «les Français ont du vin, les Anglais de l'humour»*. A 16h30 il est temps de mettre un terme à cette fête à succès. Chacun se promettant d'y revenir l'année prochaine.

Chantal Campana, le 04 décembre 2016

*De Roland Topor dans Journal in Time

Autres photos:

Discours d'inauguration du maire, Jean-Paul Joseph, entouré de Laetitia Quilici, vice-présidente du Conseil départemental, de Jean-Sébastien Vialatte, député-maire de Six-Fours et de Jean-Pierre Colin, conseiller régional Bénédiction assurée par le père Marius Boyer Dès 10h, les premiers visiteurs font la queue pour acheter un verre gravé du Millésime 2016
Discours d'inauguration du maire, Jean-Paul Joseph, entouré de Laetitia Quilici, vice-présidente du Conseil départemental, de Jean-Sébastien Vialatte, député-maire de Six-Fours et de Jean-Pierre Colin, conseiller régional