Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Vendanges exceptionnelles cette année sur l’île des...
Le 10. septembre 2009

  Vendanges exceptionnelles cette année sur l’île des Embiez

Les 10 hectares que compte le domaine des Embiez fournissent du vin rouge, blanc et rosé de grande qualité.

Monsieur Tarpi est fier de son cépage.

Monsieur Tarpi est fier de son cépage.

Un volume de production en hausse


Le mois de septembre est comme chacun sait, le mois des vendanges. Les 10 ha de vignoble de l’île des Embiez fournissent cette année une production exceptionnelle en termes de quantités. Monsieur Tarpi, responsable du domaine, indique ses chiffres : « nous n’avons pas terminé la récolte du Cinsault et nous n’avons pas encore commencé celle du Cabernet Sauvignon, mais sur le reste, les chiffres sont excellents ».

En ce qui concerne le vin rouge, le Merlot a donné l’année passée 4,2 Tonnes de raisin, aujourd’hui nous en avons 8. Pour la fabrication du rosé, le domaine des Embiez utilise du Grenache et du Cinsault. Le premier est passé de 6,4 à 17,4 tonnes cette année; quant au Cinsault, bien que sa récolte soit encore en cours, il a déjà fournit 5,3 Tonnes contre 3,6 au total en 2008. Enfin pour la fabrication du vin blanc, l’Ugni blanc et le Sauvignon blanc ont fourni des volumes constants qui avoisinent les 5 tonnes.

« Ces différences de volumes s’expliquent par les aléas climatiques », précise Daniel Tarpi. « Tous les ans, nous arrachons les ceps fatigués et les remplaçons. Les jeunes pieds ne donnent pas beaucoup la 1ère année, ce qui est normal. S’ajoute à cela la météo : en 2006, nous avons eu une très bonne année. En 2007 nous avons subi la tempête au printemps, un tiers du vignoble a été endommagé. En 2008, il y a eu une grande période de sècheresse et enfin en 2009, nous retrouvons des volumes normaux auxquels nous étions habitués ».

Des arômes fruités exceptionnels


Laurent Martinez, le maître de chai, ne cache pas son bonheur en goûtant le jus de raisin de ses cuves. « Avec la récolte d’une journée, sur une même parcelle, j’ai deux arômes différents ! Le jus de goutte (jus qui tombe de la presse avant que celle-ci ne soit actionnée) a le goût de la pomme du verger; le jus (celui qui est pressé) a lui, le goût de pêche. La tendance cette année d’un des Côtes de Provence ira sur un goût de pêche ».

Ces vendanges, qui ont été avancées d’une semaine grâce aux conditions météorologiques très bonnes de l’été, fourniront environ 24.000 bouteilles d’ici février-mars (nombre de bouteilles produites en 2008, cette année on peut en attendre beaucoup plus). Vivement le printemps !

Aurélie Estang, le 10 septembre 2009

Autres photos:

Palette des couleurs des jus du vignoble des Embiez. Le raisin récolté est prêt à être pressé. 1ère étape: séparation des grains et des grappes. La presse mécanique
Palette des couleurs des jus du vignoble des Embiez.