Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Une Fête des Cabanes réussie à Sanary
Le 11. octobre 2017 à 01h23

Sanary Vie de la cité Une Fête des Cabanes réussie à Sanary

Lundi soir, la ville de Sanary-sur-mer se disait heureuse d'accueillir l'association C.J.U ( La Communauté Juive Unie) pour célébrer la fête de Soukkot, appelée également la Fête des Cabanes. Pour l'occasion, de nombreuses personnes avaient fait le déplacement.

Nombreuses étaient les personnes venues célébrer la fête religieuse.

Nombreuses étaient les personnes venues célébrer la fête religieuse.

À 18h30, sur l'allée d'Estienne d'Orves, une cabane était érigée pour la plus grande joie de tous.

Une tradition perpétuée.


Bernard Sakoun, membre du bureau de la C.J.U explique : " C'est une tradition. La fête de Soukkot est pour nous, la fête de la joie. Durant sept jours, les membres de notre communauté construisent des cabanes chez eux ou dans leur jardin. Le toit, ( appelé Skakh) doit être végétal. Puis nous invitons nos amis et nos voisins, fidèles ou non, à ce joindre à nous dans ces habitations précaires. C'est l'occasion de célébrer l'hospitalité et la rencontre avec l'autre".

Inviter le plus grand nombre à se joindre à la fête.


Il reprend : "La municipalité nous permet de nous retrouver sur la place publique pour que nous puissions inviter des gens qui n'ont pas l'occasion de créer ces cabanes chez eux ( les personnes en appartement par exemple) et les fidèles qui veulent partager avec le plus grand nombre. Certains viennent de tout l'Ouest Var!".
Johanna, membre de la communauté explique : " Soukkot commence après la fête de Kippour (celle du grand pardon), c'est le moment de faire la fête ! J'ai la chance de pouvoir construire une cabane chez moi, mais pour rien au monde je ne passerai ce moment seule dans ma maison, ou avec seulement deux, ou trois personnes. Pour moi, l'essence même de cette soirée est d'aller à la rencontre des personnes qui font partie de ma communauté ou non. L'année dernière, une femme d'un certain âge et catholique s'est approchée de moi et m'a demandé si elle pouvait se joindre à nous. Nous avons échangé pendant une partie de la soirée, et j'en suis ressortie grandie."

Une fête qui se poursuit dans la nuit.


Pour l'occasion, une animation musicale était prévue ainsi qu'un apéritif offert à tous. Le Rabin Moha était également présent, ainsi que le président du bureau Samuel Moha. Les festivités ont duré jusqu'à 21h.

, le 11 octobre 2017

Autres photos:

Une cabane était érigée sur l'avenue passante pour l'occasion.
Une cabane était érigée sur l'avenue passante pour l'occasion.