Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Le Confinement est-il respecté ?
Le 28. mars 2020 à 19h50

Six Fours Vie de la cité Le Confinement est-il respecté ?

Alors que le confinement a débuté il y a seulement 12 jours, nous attaquons notre deuxième week-end à la maison, est-il enfin respecté ?

Plage de Bonnegrace

Plage de Bonnegrace

Le Covid-19, plus communément appelé Coronavirus, frappe durement la planète et la France. Alors que le cap des 2000 décès a été franchi dans notre pays, en région Paca depuis le vendredi 28 février 2020, 3 817 personnes ont été testées positives. 952 personnes sont hospitalisées, 211 personnes sont en réanimation et 56 personnes sont décédées à aujourd’hui. Si nous ne sommes pas la région la plus touché, le confinement semble être la seule arme pour le combattre et le limiter en attendant un vaccin ou un traitement efficace.
Alors qu’en est-il du respect de cette mesure, déjà prolongée jusqu’au 15 avril et sans doute plus tard… ?

Le premier week-end


Selon la police, le premier week-end a été difficile. Les gens se croyaient en vacance. Il y avait des familles sur les plages, d’autres sur l’eau en paddle, d’autres en vélo, en balade, en jogging, certes souvent avec l’attestation de déplacement en poche, mais avec une interprétation pour le moins fantaisiste de celle-ci et des 200 mètres autorisés autour de chez soi, quand ce n’est pas de la pure mauvaise foi.
Du coup, les règles du confinement se sont durcies, pas seulement dans le pays, mais aussi plus localement. Nous rappelons d’ailleurs que si le décret permet de sortir son chien ou faire sa balade dans un rayon d’un km de son domicile, à Six-Fours, c’est toujours 200 mètres.

Le deuxième week-end


Après quelques jours de mauvais temps, voici le deuxième week-end de confinement arrivé avec un samedi bien ensoleillé. Les plages, bords de mer et parcs sont interdits et les informations répètent en boucle les recommandations et règles du confinement. On nous parle du courage du personnel soignant qui, dans de nombreuses interviews supplie la population de rester chez soi.
Alors les six-fournais sont-ils rentrés dans les rangs ? Sont-ils enfin raisonnables et respectueux, puisqu’il s’agit bien de cela ?
Cet après-midi vers 16h, au plus doux moment de la journée, les plages et parcs étaient déserts. Dans les rues, il y avait bien quelques personnes, des fois des couples, en train de promener leur chien. Il y avait aussi quelques rares joggers. C’est sur les parkings de supermarché qu’il y avait le plus de monde. Pas comme d’habitude, bien sûr, mais c’est là que la concentration était la plus forte. Tout semblait bien tranquille.
Alors, le confinement serait-il enfin respecté ? Malheureusement, il semblerait que non ! C’est vrai, il y a moins de monde dehors, mais interrogé, un membre de la police municipale déplore : « C’est dans la foret, dans les chemins tranquilles loin des regards que l’on rencontre maintenant le plus de monde, souvent par petits groupes, en famille et même en vélo. Ce sont peut-être des riverains, mais ils sont certainement bien au-delà des 200 mètres de leur domicile »

Un petit rappel s’impose


La conclusion est que c’est mieux, mais sans doute pas encore ça, alors un rappel des règles s’impose :
Pour limiter la propagation de l’épidémie, la mesure la plus efficace est la plus simple, elle repose sur la responsabilité individuelle, c’est-à-dire : respecter les règles du confinement et les gestes barrières.
Face aux infections, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
• Rester chez soi et ne sortir que pour le strict nécessaire
• Respecter les distances (au moins un mètre entre chaque personne)
• Se laver les mains très régulièrement
• Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
• Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
• Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter

PH, le 28 mars 2020

Autres photos:

Le Gaou Le Brusc Le Brusc Le Brusc
Le Gaou