Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Une belle fête de la St Pierre
Le 2. août 2015 à 21h18

Six Fours Animations Une belle fête de la St Pierre

La fête de la St Pierre, à la Collégiale de Six-Fours, a rassemblé de nombreux fidèles, mais aussi des touristes, venus apprécier ou découvrir cette célébration provençale.

L'origine de la fête de la St Pierre remonte à 1635. Le curé Jacques Lombard avait alors été à Rome après la construction de l’église gothique. Il obtint du Pape Urbain VIII que lui soit concédé le ‘Pouvoir des clefs’, un pouvoir concédé à perpétuité par la bulle pontificale. En 1655, une femme d’Ollioules avait obtenue, par imposition de ces fameuses clefs, la guérison complète de son enfant, mordu par un chien enragé. Ce miracle fut officiellement reconnu par l’église et entraîna, dans toute la région de Six-Fours, une grande dévotion pour recevoir l’imposition des clefs…
Les clefs d’origine d’or et d’argent, qui contenaient de la limaille des chaînes de l’apôtre Pierre furent perdues lors de la révolution française, mais une copie, réalisée par ‘Les amis de la Collégiale et du vieux Six-Fours’ reçurent la bénédiction de sa sainteté Jean-Paul II, le 12 janvier 2005, à la basilique St Pierre de Rome. La fête de la St Pierre est la commémoration de cette clef.

Fête provençale


De nos jours, la fête de la St Pierre est une grande fête provençale, qui se déroule le premier dimanche d’août. Ce dimanche matin, elle a commencé par une messe dite par le Père Lucciano et chantée par une trentaine de membres de la troupe Lou Raioulet. S’en est suivi la procession avec la statue en bois de St Pierre, au pied du fort de Six-Fours. Puis 6 danseuses de l’association, dont la toute jeune Marie-Lou, 10 ans, ont dansé pour un public acquis. Cela a commencé par la bénédiction de la Souche (une souche en bois), par le Père Lucciano, puis la danse de la souche, la danse des sabots (en sabot de bois, bien sûr), la danse gracieuse, la danse de la fricassée, (une danse pleine d’humour, qui retrace la dispute, puis la réconciliation d’un couple), la ronde de printemps et enfin la Farandole. Les danseuses ont eu bien du mérite de danser ainsi sur la terre et les cailloux. Elles étaient accompagnées par deux tambourinaires, Claude et Alain.

Un apéritif bienvenu et convivial au pied de la collégiale a conclu cette belle matinée, suivi d’un pique-nique bien sympathique.

PH, le 02 août 2015

Autres photos:

La procession Retour de St Pierre dans la Collégiale La bénédiction de la souche
La procession