Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Réaménagement de la traverse de la Calade
Le 3. septembre 2011 à 17h39

Six Fours Travaux Réaménagement de la traverse de la Calade

Samedi la municipalité a réuni les riverains pour les informer des travaux de réaménagement de la traverse de la Calade. Les travaux débuteront le 12 septembre pour une durée de quatre mois.

Jean-Sébastien Vialatte (maire) et Joseph Mulé (premier adjoint) ont présenté le projet de réaménagement de la traverse de la Calade.

Jean-Sébastien Vialatte (maire) et Joseph Mulé (premier adjoint) ont présenté le projet de réaménagement de la traverse de la Calade.

Située près de l'école maternelle des Playes, la traverse de la Calade avait besoin d'un lifting avec l'optique de sécuriser le cheminement piéton et les deux voies routières: "C'est un projet qui date de quelques années. L'objectif est de mettre en place des trottoirs et réaliser des places de stationnement" a expliqué Joseph Mulé. Concrètement les travaux débuteront le 12 septembre et seront terminés avant la fin de l'année pour un montant total prévisionnel de 210.000€ TTC. Dans un premier temps, il s'agira de refaire le réseau pluvial et les branchements en eau potable. Par contre, il n'y aura pas d'enfouissement des fils électriques et téléphoniques. Ensuite les travaux réalisés par la société Eiffage (groupe Appia) consisteront au réaménagement de la voie qui restera en double sens, et à réaliser des trottoirs des deux côtés: "Il devrait y avoir 29 places de stationnements et deux places pour les personnes à mobilité réduite. Nous allons aussi planter des arbres et aménager un grand plateau traversant pour limiter la vitesse et réaliser d'autres places de stationnement" a précisé Philippe Llibanez, responsable de la direction de la voirie qui dirigera les opérations.
Samedi matin les riverains ont pris connaissance du projet et échanger avec Jean-Sébastien Vialatte et Joseph Mulé. Certains riverains ont en profité pour faire part de leurs griefs, dont certains remontent aux années 80: "ce n'est plus une zone résidentielle, il y a trop de nuisances entre l'école, les voitures allant trop vite. En plus à l'époque l'école devait être construite ailleurs".
Le maire s'est offusqué du terme "nuisance" pour évoquer les écoles: "Je refuse ce mot! Que restera-t-il si demain les écoles ferment?". Puis la conversation a tourné autour de griefs personnels: "Je m'occupe de l'intérêt général" a insisté le maire. Mais certains riverains semblaient blasés: "De toutes les manière vous nous présentez le projet mais on n'a pas notre mot à dire". Le maire a annoncé que le nouveau revêtement au sol permettra d'atténuer les nuisances sonores et, à la demande des riverains, il s'est engagé à mettre en place une chicane. Il a précisé également:" Concernant les coussins berlinois (ralentisseurs), sachez qu'on ne les met jamais de notre propre initiative mais à la demande des riverains. C'est dangereux, cela fait du bruit, et finalement ce sont les mêmes riverains qui nous demandent ensuite de les enlever".
A noter qu'une déviation sera mise en place au fur et à mesure de l'avancement des travaux, mais rien n'est encore formalisé.

D. D., le 03 septembre 2011

Autres photos:

Certains riverains ont manifesté leur mécontentement. Les travaux débuteront le 12 septembre.
Certains riverains ont manifesté leur mécontentement.