Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Théâtre de la Godille : Une soirée pour le Téléthon
Le 14. décembre 2014 à 13h55

Six Fours Culture Théâtre de la Godille : Une soirée pour le Téléthon

Foule des grands jours au Théâtre Daudet où la compagnie Théâtre de la Godille et les ateliers du Grand Cap donnaient une représentation au profit du Téléthon.
Téléthon mené par l'infatigable Dany Cayol, chargée de mission auprès de la Mairie de Six-Fours mais aussi vice-présidente de la Godille.

Et si la foule était dense c'est que la section ados donnait un spectacle de sketches. Et qui dit ados dits parents, grands parents, copains et amis, ce qui fait une salle pleine à craquer.
Ainsi, Daniel Houdayer, qui porte cette Godille depuis des décennies avec courage et passion, épaulé par Marie-Eve Houdayer, pouvait être heureux de cette belle salle car, quoi de plus porteur - même si le trac est là ! - qu'une salle pleine ?
Par ailleurs, en seconde partie, c'était l'atelier adulte qui proposait un florilège de fables de la Fontaine. Mais là, le public s'était clairsemé (école le samedi donc...) ce qui n'enleva pas le plaisir des spectateurs à retrouver ces fables familières depuis l'enfance que peu ont oubliées.

Les ados au pouvoir !


Mais revenons à ces apprentis comédiens qui ont mis tout leur cœur à nous offrir des sketches et, si tous ne feront pas ce métier pour diverses raisons, si certaines surjouent ou au contraire, ne font pas porter leur voix, ce ne sont que des apprentis, des débutants et on ne peut que les féliciter d'oser affronter un public, même s'il est en partie acquis.
Par contre, on peut déjà découvrir la fibre artistique de chacun, le talent naissant de certains, et puis, il y a toujours quelques pépites qui n'ont pas besoin de grand chose pour exploser.
Notons donc au passage, un duos de jeunes filles reprenant un sketch des Vamps : Louise Bizeau et Zoé Blanc qui ont donné une version plus soft, plus nuancée, plus matoise, moins tonitruante que les vraies mais qui se sont bien défendues.
Le comique de la troupe est indubitablement Jerémy Finel qui a un talent comique et déjà un aplomb de pro... Il faut voir comment, sur un sketch totalement déjanté sur Adam et Eve (écrit je crois par son père !) en oubliant son texte il a occupé l'espace, ne s'est pas démonté et a réussi à faire rire le public... et ses comparses ! Il est d'ailleurs meilleur comédien que technicien car là, son talent laisse quelque peu à désirer !
C'est ce qui s'appelle du culot et un sacré sens de la scène. Un vrai tempérament.
Notons aussi les prestations de Julien Houari qui, avec Mélanie Ferrara, nous a offert un joli moment romanesque et surtout, en compagnie de Benjamin Lull, lui aussi magnifique, un extrait de "En attendant Godot". Prestation de haute voltige car il y avait tout : l'assurance, la nuance, les silences, les expressions. Ce fut un beau moment d'émotion et une remarquable prestation pour un texte difficile, surtout pour des ados.
C'est dans une folie indescriptible que le public, debout, les ovationna, ce qui est normal lorsque sa progéniture est sur scène mais aussi quand le cœur, la passion et le plaisir font bon ménage car aucun n'a démérité.
Ce fut une seconde partie plus sage que celle des adultes nous contant les fables de la Fontaine. Moins de surprises, moins de spontanéité, un peu plus de regard sur soi mais là encore, c'est pour le plaisir.

La Godille déménage


Quel plaisir, justement, pour des artistes en herbe, que de répéter et de jouer dans un vrai théâtre, même si la salle Daudet commence à être vétuste, si quelques fissures voient de l'eau filtrer et surtout si les fauteuils sont dans un état lamentable.
Mais bon, ça reste une salle de spectacle et Daniel Houdayer nous a annoncé qu'a partir du mois de janvier, ils ne pourront plus venir y répéter les week-ends car la municipalité a décidé de prêter la salle à une troupe de café-théâtre toulonnaise (dixit DH).
Ils seront donc abrités par le Bar des Sports, place des Poilus, dont le patron leur offre une salle. Evidemment, les conditions seront différentes mais au moins, ces ateliers auront le mérite de pouvoir continuer à vivre et de nous offrir des soirées comme celle de ce soir-là, en espérant qu'il pourront continuer à les donner à Daudet.
Mais c'est à la salle Malraux, le vendredi 13 mars à 20h30, que nous retrouverons la compagnie avec leur nouveau spectacle : "Huit femmes".
On en reparlera.

, le 14 décembre 2014

Plus d'infos:

Autres photos:

Daniel Houdoyer et Dany Cayol Marie-Eve Houdoyer Naïs Lacaze, Amandine Aymard, Laurine Santini, Marc Couprie "Chez le docteur"
Daniel Houdoyer et Dany Cayol