Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Un bel exploit du RC Six-Fournais
Le 6. mai 2012 à 18h30

Six Fours Rugby fédérale 3 Un bel exploit du RC Six-Fournais

Sacrée performance du Rugby-club six-fournais qui avait un handicap de 13 points à remonter face à une très expérimentée et talentueuse équipe de Millau. Ce sont bien les six-fournais qui ont gagné et qui devront affronter Berre la semaine prochaine.

Le rugby club six-fournais à une marche de la fédérale 2.

Le rugby club six-fournais à une marche de la fédérale 2.

Le RC Six-Fournais s'était incliné au match aller contre le So Millavois 22 à 9 pour le compte des 1/32 èmes de finale aller du championnat de France de fédérale 3. Autant dire que la tâche s'annonçait compliquée pour les hommes entraînés par Julien Dominici et Frédéric Héméry. La pression était d'autant plus grande que les Six-Fournais ne voulaient pas gâcher une saison parfaite en passant à côté de la montée de fédérale 2.
Cela aura été un vrai match à suspense, à couper le souffle et il valait mieux ne pas être cardiaque. Les tribunes étaient pleines à craquer, et comme pour rajouter à la tension, le tonnerre grondait, peut-être pour sonner l'heure de la révolte six-fournaise.
Pourtant les choses ne commencèrent pas de la meilleure façon, avec à la 3è minute une pénalité pour Millau. Le SO Millavois était bien en place, empêchant les Six-Fournais de développer leur jeu. Pourtant Angeli marquera un essai à la 7ème transformé par un Carrère au sommet de son art. Mais à l'espoir succéda la désillusion avec une nouvelle pénalité pour Millau. A 7 à 6, on n'était pas vraiment dans le scénario idéal. Pourtant les impacts ne manquaient pas et c'est une équipe soudée et déterminée qui a continué à aller de l'avant pour marquer un nouvel essai, cette fois-ci avec Aynié. Une pénalité de Carrère réussie permettra aux six-fournais de mener 17 à 6, et ils auront fait preuve d'une grande solidarité pour éviter d'encaisser un essai juste avant la pause.
En seconde période, l'intensité ne baissa pas d'un cran, le SO Millavois montrant de grandes qualités avec des joueurs qui ont évolué en fédérale une. Et au bout de 5 minutes, une nouvelle pénalité de Carrère permettait aux six-fournais d'être virtuellement qualifiés, 20 à 6. D'autant plus que Millau semblait accuser le coup et rata quelques pénalités.
Avec une nouvelle pénalité de Carrère 23 à 6, l'optimisme s'empara de toute le monde en tribune, vite anéantie par deux pénalités réussies de Millau. A 23 à 12, Six-Fours était cette fois dans les choux. La tension était palpable, et c'est avec beaucoup de sang froid que les Six-Fournais ont continué intelligement à avancer, pour finalement prendre le dessus grâce encore à Carrere. A 26 à 12, rien n'était fini, une pénalité ou un drop pouvait anéantir tout espoir de qualification. On entendait crier Julien Dominici à ses joueurs "gardez le ballon". Le coup de sifflet final interviendra finalement, le président Pierre-Yves Prolhac se précipitant dans les bras de ses joueurs. Applaudissement des supporters; et grande joie de Julien Dominici: "c'est énorme, on avait une grande équipe en face à nous. Notre état d'esprit, notre engagement ont été irréprochables. Quand on joue comme ça, on ne peut pas perdre. Je suis très fier d'eux, on a fait fi de tout ce qu'on a entendu dans la semaine, mais on n'oublie pas non plus qu'on n'est pas encore en fédérale 2".
Effectivement il reste encore un match aller et retour avant d'y accéder, ce sera la semaine prochaine à Berre l'Etang, face à une équipe bien connue. Même si les six-fournais s'étaient imposés à elle à deux reprises cette saison, le contexte est aujourd'hui complètement différent: il s'agit des phases finales, et il faudra éviter tout excès de confiance. Mais il n'y aura pas grande crainte, tant le désir collectif de monter en fédérale 2 est palpable. Prochain rendez-vous au stade du Verger, dans deux semaines.
A noter que l'équipe B a été éliminée à Saint Saturnin les Avignon face au SO Leucate Roquefort XV.

Sur la feuille de match


Martin, Ory, Vial, Lernout, Mourgues, Senes, Daunay, Mallet, Angeli, Conca, Aynié, Labbe, Moraitis, Mirat, Carrere, Dos Santos, Gihr, Yameogo, Castero, Lopez, Malet et Vives.

D.D, le 06 mai 2012

Autres photos:

Un match au scénario incertain.
Un match au scénario incertain.