Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Le Brusc > Six Fours : Réunion Natura 2000 sur la pêche.
Le 16. décembre 2009

Le Brusc Société Six Fours : Réunion Natura 2000 sur la pêche.

La pêche et les actions de sensibilisation à mener étaient à l’ordre du jour de la réunion Natura 2000 du mercredi 16 décembre.

Réunion Natura 2000 sur le thème de la pêche professionnelle et de loisir.

Réunion Natura 2000 sur le thème de la pêche professionnelle et de loisir.

Le chemin est encore long d’ici à l’établissement de la charte Natura 2000 pour la zone dite de la Lagune du Brusc. Pour l’instant les réunions ont encore pour but d’informer tous les protagonistes sur les activités existantes dans la zone Natura 2000 et de recueillir des idées quant aux mesures à mettre en place pour protéger le site. Les groupes de travail n’en sont pas encore au stade de la formulation de ces mesures et encore moins au stade des décisions.

Ainsi toutes les activités existantes, qu’elles posent ou pas un problème du point de vue de Natura 2000, sont analysées au sein des groupes de travail. Aujourd’hui c’était la pêche qui était à l’ordre du jour, d’une part avec les pêcheurs professionnels et d’autre part avec la pêche loisir. En un premier temps Alain Agostinelli a rapporté, à titre d’exemple de ce que l’on pourrait mettre en place, une initiative des pécheurs sous marins : Ces derniers ont fait une proposition de charte dans le cadre de laquelle les pêcheurs s’engageraient d’une part à déclarer leur pratique de la pêche sous marine et d’autre part à tenir un carnet de pêche dans lequel serait noté le nombre de prises et le nombre de kilos de poissons. Un tel carnet pourrait permettre d’avoir une idée de l’impact de l’activité sur le milieu.

Monsieur Mercheyer a félicité les pêcheurs sous marins pour cette démarche mais pense que le problème ne vient pas d’eux. « Le problème ce sont les touristes qui arrivent en été, achètent des harpons bon marché et vont faire tout et n’importe quoi dans l’eau en saccageant les fonds au passage ».

La pêche professionnelle depuis
des siècles dans la baie du Brusc


Lorsque la discussion en vint à la pêche professionnelle, Eric Féraud (1er Prud’homme au Brusc) fit remarquer, que la pêche professionnelle existe au Brusc depuis des siècles et que jusqu’à présent les pêcheurs ont su préserver la ressource. A cet effet les prud’homies du Var se sont dotées d’un « Guide de bonnes pratiques » reprenant les caractéristiques de tous les types de pêche. Et Eric Féraud d’ajouter : « Nous n’attendons pas que Bruxelles nous dise ce que nous avons à faire, nous nous sommes fixé des règles nous même ».

« Le problème ce sont
les touristes »


Toutes les parties présentes (APPB, Lou Capian, ADILPB, Conservatoire du Littoral, Planète Urgence, Les Pêcheurs, SLN La Coudou, FCSM Passion) étaient d’accord sur un point : Ce ne sont pas les habitués du site qui l’abîment, mais les touristes et s’ils le font c’est parce qu’ils ne sont pas assez informés. Le groupe a donc décidé d’axer la réflexion sur l’information et la sensibilisation des estivants. De nombreuses idées ont été évoquées, tel que la remise de plaquettes d’information lors de l’achat de matériel de pêche ou de location de bateau, l’idée d’un sentier sous marin fut longuement discuté comme méthode de sensibilisation.

Une deuxième série de réunions
en groupes plus restreins


Une fois que tout le monde aura été amené au même niveau de connaissance, que chacun aura eu l’occasion de proposer ses idées, l’animateur de la réflexion (L’Institut Paul Ricard) organisera une deuxième série de réunions en groupes plus restreints, de façon à travailler plus efficacement et mettre sur le papier des propositions concrètes. Il s’en suivra une nouvelle réunion rassemblant l’ensemble des acteurs et usagers du site, au cours de laquelle les documents rédigés par les groupes de travail seront présentés à tous.

XT, le 16 décembre 2009

Autres photos:

De gauche à droite Elodie Rouanet et Jean-Luc Bonnefont de l’Institut Océanographique Paul Ricard ainsi que Alain Agostinelli (Fédération Chasse Sous-Marine Passion Ollioules) Les représentants des pêcheurs (Sur la droite Eric Féraud 1er Prud’homme de la Prud’homie du Brusc).
De gauche à droite Elodie Rouanet et Jean-Luc Bonnefont de l’Institut Océanographique Paul Ricard ainsi que Alain Agostinelli (Fédération Chasse Sous-Marine Passion Ollioules)