Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Responsabilité, unité et solidarité sont les vœux du...
Le 13. janvier 2019 à 08h53

Six Fours Vie de la cité Responsabilité, unité et solidarité sont les vœux du maire à la population

Les traditionnels vœux du maire vendredi à la halle du Verger ont réuni élus et acteurs de la commune.

Ils étaient très nombreux, vendredi soir, à venir assister aux vœux du maire Jean-Sébastien Vialatte à la halle du Verger. Etaient présents les élus de la commune, du département Joseph Mulé et Natahlie Bicais, de la Région Sandra TORRES et Hélène RIGAL, les présidents d'associations et de clubs. Le maire a regretté la soudaine disparition de l'un d'eux, Alfredo Da Silva, président des Lônes mon village. En préambule, il a rendu un hommage appuyé aux associations de commerçants, grâce auxquelles tous les quartiers de la ville ont été animés pendant les fêtes de fin d'année. Il a invité les présents à fréquenter les commerces : " Ils participent à l'attractivité de la ville et bénéficient de mon écoute totale et de mon soutien. " Jean-Sébastien Vialatte a ensuite félicité la coordinatrice locale du Téléthon Dany Cayol. " Grâce à son travail, les dons ont baissé partout en France, excepté à Six-Fours. " Dany, qui vient de recevoir son dernier chèque , nous confirme : " La récolte pour le Téléthon a été pour cette année de 23 600 €. Nous avons donc reçu 3 600 de plus que ... jamais !!! "

Vœu de responsabilité et d'unité


Faisant référence à l'actualité et à "la crise profonde" que traverse le pays, le premier vœu du maire a été un vœu de responsabilité et le second un vœu d'unité, "pour retrouver la fierté d'être Français." Afin de faire vivre la démocratie, il faut tisser du lien. Toutefois, si la municipalité participera au Grand débat proposé par le gouvernement, elle ne l'organisera pas. " Ce gouvernement a méprisé les communes pendant 18 mois ", a-t-il souligné, en rappelant que la démocratie participative est pratiquée depuis quelque temps déjà à Six-Fours avec les conseils de quartiers, les points info sur les marchés et les petits déjeuners environ tous les quinze jours. Pour aller davantage dans le sens de cette démarche de proximité, il organisera en 2019 des tables rondes où les habitants de la ville pourront échanger librement sur l'école, les associations, le logement, l'environnement, le stationnement… et la liste n'est pas exhaustive.

Ce qui a été accompli en 2018, ce qui le sera en 2019


Le maire a ensuite passé en revue les réalisations de 2018 sur la commune : travaux, aménagements, culture et en particulier l'obtention du label national Jardin remarquable pour le jardin de la Maison du Cygne, "le seul jardin labellisé entre Toulon et Marseille." Pour 2019, la ville n'augmentera pas ses taux d'impositions. Jean-Sébastien Vialatte a annoncé le lancement d'études pour la construction d'une nouvelle école maternelle Reynier, d'un nouveau réfectoire, d'une cuisine centrale, pour la restructuration de l'école élémentaire Condorcet et pour la requalification du parc Méditerranée. La corniche du Cros sur le tronçon compris entre l'avenue de la Malogineste et le chemin du Rayolet sera réaménagée. Le pont sur la Reppe qui permettra de fluidifier la circulation aux Lônes sera mis en service et la voie de liaison entre l'avenue de la mer et l'avenue Kennedy sera réalisée, ce qui conduira au recalibrage du ruisseau Augias.

Plus d'espaces verts


Des études seront également lancées pour la création d'un parc public en centre-ville, avenue Audibert, à la villa Simone. "Ce site absolument remarquable avec un parc de près d'un hectare, planté d'arbres centenaires abrite une superbe maison provençale restée quasiment inchangée depuis sa construction au XIXème siècle. A terme, il deviendra un très bel espace de promenades pour toutes les générations et la maison abritera les collections remarquables de santons et de costumes d'Isabelle et Georges Dalmas. Après l'ouverture au public, il y a quelques années, du jardin Loulou Lyon-Aureglia, à la villa des Nuraghes aux Lônes ou plus récemment le parc Jean Robert en centre-ville, la municipalité marque une nouvelle fois son attachement à préserver des îlots de verdure dans les différents quartiers" a dit le maire. Les terrains que la municipalité vient d'acquérir sur la colline du Fort seront plantés d'espèces méditerranéennes telles que cyprès, pins parasols, oliviers. La municipalité oeuvrera également à la réalisation d'une voie verte mixte vélo/piéton qui partira de la caserne des pompiers, avenue du Cap Nègre et ira jusqu'à l'enseigne de restauration rapide avenue de la mer. La Ville poursuivra par ailleurs les études pour la mise en place d'un plan vélo sur l'ensemble de la commune en aménageant des pistes cyclables (par exemple avenue Laënnec, en modifiant la voie et en supprimant le terre-plein central), en créant des garages à vélos sécurisés ou encore en proposant à la location des vélos électriques. "C'est un plan vélo ambitieux sur lequel nous travaillons actuellement et qui s'inscrira pleinement dans l'engagement que j'ai pris auprès de vous pour une ville en vert et bleu."

Centre de natation


Concernant les relations avec la Métropole Toulon Provence Méditerranée, le maire a annoncé avoir obtenu que chaque commune dispose d'une antenne métropolitaine dirigée par un fonctionnaire certes rattaché à TPM, "mais qui parce qu'il était hier encore un agent communal connaît les attentes des élus et les besoins du territoire." Il a dit travailler avec Hubert Falco à la réalisation d'un projet d'intérêt métropolitain, la création d'un centre de natation comprenant deux bassins. Le premier de 50 mètres découvert capable d'accueillir des compétitions officielles, le second de 25 mètres couvert pour les entraînements. La ville dispose déjà du terrain, le financement de l'investissement de ce projet de la Métropole, mais il faut à présent travailler sur le financement du fonctionnement de cet équipement. "Comme Hyères dispose du vélodrome, la Crau de la base nature du Vallon du Soleil ou complexe sportif de l'Estagnol, Toulon du Théâtre Liberté, la Seyne de la Villa Tamaris, il me semble important que les Six-Fournais bénéficient eux aussi d'un équipement d'intérêt métropolitain, c'est tout le sens du vœu de solidarité que je réitère ce soir."

, le 13 janvier 2019