Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Premier Forum des Républicains
Le 10. septembre 2016 à 22h00

Six Fours Politique Premier Forum des Républicains

Le premier Forum politique des Républicains de la 7ème circonscription du Var a présenté ses conclusions sur l'éducation et l'économie au député-maire Jean-Sébastien Vialatte samedi matin à la Maison de la mer.

Sans le Forum des associations et l'America's Cup au Mourillon, il y aurait eu certainement plus de monde pour le premier Forum politique des Républicains de la 7ème circonscription du Var (La Seyne, Six-Fours, Sanary, Bandol, St Mandrier), mais la date a été choisie en fonction du calendrier des primaires de la droite, fixées pour les 20 et 27 novembre. Il fallait que le Forum ait lieu entre la date limite de dépôt des candidatures et avant la réunion du 21 septembre qui validera ces mêmes candidatures.

Pour ce premier Forum des Républicains de la 7ème circonscription, l'assistante parlementaire Annie Torregrosa Giobbio avait proposé deux thèmes : « Une école et une économie qui vont mal, que faire pour que notre pays aille mieux ? »

Think tanks


Les personnes qui se sont proposées pour faire partie des ateliers n'étaient pas forcément encartées mais avaient des valeurs de droite. « Il n'y a pas eu de sortants, mais plutôt des entrants en cours de route », a expliqué l'assistante parlementaire à l'origine de cette initiative.

Les groupes ont fonctionné de façon autonome à raison de deux ou trois réunions par semaine, plus une par mois avec Annie Torregrosa. Cela a donc représenté un gros investissement personnel, d'autant plus qu'il y avait une majorité d'actifs. Les retraités ont été choisis parmi les jeunes retraités.

Si l'équilibre a été atteint entre l'âge des participants, il n'en a pas toujours été de même pour la parité entre les sexes : plus de femmes que d'hommes, en particulier dans de groupe de travail sur l'éducation où le seul homme était Pierre Rayer. Les ateliers se sont autofinancés grâce aux sponsors.

Lors des tables rondes de samedi, deux journalistes ont été invités à faire le lien entre les ateliers et la salle : Charles Morel, rédacteur en chef du mensuel régional « Objectif Méditerannée », et Jérôme Lévy. Charles s'est dit ravi d'avoir été approché : « Les militants dits de base, les petites mains qui contribuent à faire élire les hommes et femmes politiques ont aussi des cerveaux et peuvent participer à la réflexion. J'aurais accepté cette proposition même si elle était venue de gens de gauche. »

« Aujourd'hui, une école qui va mal.
Demain, quelle école pour quelle société? »


Le groupe de travail sur l'éducation a préconisé l'autonomie des établissements et la liberté des parents dans le choix de l'éducation. Il ne souhaite pas engager une énième loi, seulement quelques ajustements législatifs. Il s'est dit pour un renforcement de l'autorité de l’État et de la laïcité, l'important étant que le Ministère de l'éducation soit aux côtés des professeurs et non des syndicats.

« Moins d’État, ça va mieux? »


Le groupe de travail sur l'économie s'est penché sur les lois El Khomri, Macron et NOTRe. Il a approuvé les changements qu'elle apportent tout en les estimant insuffisants. L'atelier propose d'autoriser un élu local à cumuler un mandat national, de baisser les charges des entreprises et administrations et de prendre en compte le phénomène de l'ubérisation qui échappe aujourd'hui à l'impôt.

Les conclusions des deux tables rondes ont été transmises au député-maire Jean-Sébastien Vialatte en fin de matinée samedi et le seront à l'ensemble des candidats aux élections de la primaire de la droite et du centre. Le premier à les recevoir sera sans doute Bruno Le Maire, présent dimanche pour le pique nique des Républicains au Centre de Loisirs Guillemard.

, le 10 septembre 2016

Autres photos:

L'assistante parlementaire Annie Torregrosa Giobbio à l'initiative du Forum politique. L'atelier école.
L'assistante parlementaire Annie Torregrosa Giobbio à l'initiative du Forum politique.