Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Erik Tamburi poursuit ses réunions avec la jeunesse...
Le 2. mars 2013 à 18h11

Six Fours Politique Erik Tamburi poursuit ses réunions avec la jeunesse six-fournaise

Pas encore officiellement décidé à se présenter aux prochaines élections, le conseiller municipal d'oppositon poursuit néamoins les réunions. Vendredi soir il avait invité une trentaine de jeunes à débattre autour de leurs attentes.

Réunion organisée par Erik Tamburi et Jean-Jacques Hérisson.

Réunion organisée par Erik Tamburi et Jean-Jacques Hérisson.

Changement de cap pour Erik Tamburi qui entend désormais jouer la carte de "l'opposition constructive", ce dernier nous disant: "il y en assez des conflits, j'en suis arrivé à me demander pourquoi siéger en conseil municipal lorsque je me suis fait sortir par le maire. Je veux désormais prendre le chemin d'une opposition constructive en montrant qu'opposition et majorité peuvent travailler ensemble sur certains sujets". Car les attentes de la jeunesse dépassent pour lui le champs politique: "D'ailleurs je suis honnête, je salue Jean-Sébastien Vialatte qui a envisagé d'étudier la possibilité de financer en totalité la conduite accompagnée, mais ce n'est pas assez". A ce sujet le conseiller évoque une divergence de point de vue: "visiblement le maire est contre l'idée du service civique municipal, alors que cela se fait ailleurs comme à Saint Mandrier.

Faire de nouvelles propositions et faire entendre les jeunes


Erik Tamburi et son colistier Jean-Jacques Hérisson voudraient par exemple que la commune finance le permis de conduire pour les 18-25 ans, le BAFA et d'autres formations en échange d'heures que donnerait la jeunesse aux associations ou entreprises locales. Une maman présente lors de cette réunion organisée dans un bar de la Coudoulière avança que cela pourrait aussi permettre aux jeunes d'acquérir des expériences professionnelles supplémentaires "ils se retrouvent souvent à 16 ans à ne pas savoir vers quel métier se diriger".
L'objet de cette réunion était aussi de donner des outils à ces 'apprentis citoyens': "je veux synthétiser les demandes de la jeunesse et poursuivre les réunions, pour ensuite écrire au maire. Et s'il n'entend pas, nous envisageons une pétition". Le conseiller municipal d'opposition compte élargir son auditoire en organisant en avril une réunion avec les commerçants, toujours sans 'faire de politique': "Jean-Claude Babise, aujourd'hui président du RSI Côte d'Azur, viendra répondre à leurs questions, ce sera aussi l'occasion d'échanges".

D.D, le 02 mars 2013