Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > PLU: fin de l'enquête publique, et après?
Le 1. décembre 2014 à 17h25

Six Fours Aménagement PLU: fin de l'enquête publique, et après?

L'enquête publique sur le PLU ouverte le 27 octobre dernier s'est terminée ce lundi 1er décembre à 16h30. Durant cette période Erik Tamburi est allé à la rencontre des Six-Fournais et a recueilli les différentes observations de particuliers ou de groupes de riverains. Il déclare qu'une quinzaine de recours seront déposés

Sur la carte, les points "sensibles" répertoriés par  Erik Tamburi

Sur la carte, les points "sensibles" répertoriés par Erik Tamburi

Une heure avant la fermeture de l'enquête publique sur le PLU il y avait encore du monde à attendre d'être reçu par la commissaire enquêteur. Ce sont environ 300 Six-Fournais, individuels, groupements de riverains ou associations, qui se sont présentés durant ce mois pour faire part de leurs remarques et les consigner dans le registre mis à disposition à cet effet. Le conseiller Municipal Erik Tamburi s'est également présenté ce lundi pour apporter ses remarques. A notre connaissance aucun autre élu de l'opposition ne s'est déplacé.
Chacun aura donc été reçu individuellement par la commissaire qui devra dans un délai d'un mois rédiger un rapport avec ses conclusions, libre ensuite au maire d'apporter des modifications suivant ces recommandations. Une fois ce document d'urbanisme approuvé par le Conseil Municipal, les requérants éventuels pourront alors déposer leur recours devant le tribunal Administratif.

«

«Quinze recours identifiés»

»
D'après le conseiller municipal Erik Tamburi (UDI) il n'y aurait  pas moins de 15 recours identifiés (voir la carte), ceux-ci n'annuleraient « que partiellement le PLU » insiste-t-il, car une annulation totale donnerait la main à l'Etat qui appliquerait sans état d'âme un Règlement National d'Urbanisme (RNU) catastrophique pour notre ville.

«Trois fois trop de logements»


«  La municipalité s’est vue retirer son droit de préemption et fixer par la Préfecture un objectif de 800 logements sociaux à construire.  Sous prétexte de mixité sociale , la municipalité compte  tripler l'objectif du Préfet en nombre de logements (2256 au total ) en donnant des droits à bâtir à la promotion immobilière privée » affirme le conseiller.
Et d'ajouter :« Nous devons bâtir ces logements sociaux, mais rien de plus, et surtout les donner aux Six-Fournais. Pour cela le maire peut parfaitement récupérer le quotat d'attribution du Prefet et créer une cellule active pour accompagner les demandeurs de logement social dans une procédure du droit au logement opposable ».

Des points sensibles


Erik Tamburi dit avoir été contacté par plus d'une trentaine d'administrés, groupements de riverains et associations, inquiets de l'avenir de leur terrain ou quartier. Il annonce les points sensibles : « des immeubles au cœur d'une zone pavillonnaire (Les Hoirs Nord, rocade des Playes, Bernard Bas, Jaumard ), des hameaux ouverts à la circulation intense (Monet, Allègre) , l'urbanisation et l'augmentation du trafic au Brusc avec l'extension de la déchetterie, l'urbanisation des terres à vocation agricole de Mourret, les logements sur une partie du site de l'ex DCN... »

Autant de points sensibles sur lesquels l'élu d'opposition veut alerter le maire. «Mon interêt? C'est Six-Fours», conclut-il

A.I, le 01 décembre 2014

Autres photos:

Les riverains et propriétaires de l'emplacement réservé 162 (rocade des Playes), où plusieurs immeubles sont prévus par le PLU, se sont réunis 2256 logements prévus
Les riverains et propriétaires de l'emplacement réservé 162 (rocade des Playes), où plusieurs immeubles sont prévus par le PLU, se sont réunis