Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six-Fours Le Brusc : Le football au féminin
Le 4. juin 2009

  Six-Fours Le Brusc : Le football au féminin

Raymond Cazeaux, responsable des équipes féminines de Six-Fours-le Brusc est un passionné, et ne cache pas sa fierté lorsqu’il nous montre les trophées de « ses filles ». Pourtant il déplore le manque d'intérêt accordé au football féminin.

Les récompenses ne manquent pas...

Les récompenses ne manquent pas...

Le football féminin, le mal aimé


Raymond Cazeaux est en colère, on ne cesse de nous rabâcher que la société évolue, on nous parle de quota, d’équité homme-femme, mais la réalité reste la même, et le football féminin ne déroge pas à la règle; « On est la cinquième roue du carrosse, il y a un certain mépris pour le football féminin, à longueur de temps j’entends des clichés, à écouter les gens, une footballeuse ne pourrait être qu’un garçon manqué! ». Après le « prêt à cuire », voilà le moins chic « prêt à penser ». Le hic, c’est qu’au delà du mépris, les équipes de foot féminines varoises souffrent d’un manque de moyen criant, Raymond Cazeaux nous dit « regardez dans le Var le budget alloué à une équipe de DH homme et comparez avec celui d’une équipe en DH femme !! C’est invraisemblable ! ».

La section féminine de Six-Fours-Le Brusc


Bien que peu médiatisée, la section féminine de Six-Fours existe depuis 1999, grâce notamment à Cathy Feltrino, vice-présidente. Cette section fût coachée initialement par Roco Taverna et Patrick Polo, puis Christophe De Robert. Depuis plus de quatre ans les seniors sont en Division d’Honneur et Raymond Cazeaux n’en est pas peu fier, il « préfère entraîner les femmes parce que l’esprit est beaucoup plus convivial que chez les hommes », et entre les moins de 16 ans et les seniors, cela fait quelques 46 licenciées à encadrer, pas mal quand même. Mais pour réussir à changer les mentalités et obtenir plus de moyens, le chemin s'annonce long, et le grand manitou de la FFF alias J-P Escalettes ne paraît pas très pressé.

Et à venir ? Le tournoi des 2 Rives


Raymond Cazeaux espère que « le tournoi des deux rives » organisé par Georges de Rivas, qu’il surnomme malicieusement « Don Quichotte », rencontrera un écho positif, pour « mettre en valeur le football féminin ». Et peut-être verrez vous aussi les footballeuses six-fournaises à cette occasion, le programme n’étant pas encore totalement bouclé, nous vous en reparlerons la semaine prochaine, à l’occasion d’une rencontre avec Georges de Rivas, personnage détonnant, qui manie le verbe comme personne.

Traste, le 04 juin 2009

Autres photos:

Un joli diplôme Du côté des jeunes filles Raymond Cazeaux devant les trophées de "ses filles" Souvenirs...
Un joli diplôme