Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > L'antenne varoise Dyspraxie France Dys se développe
Le 18. mars 2012 à 10h00

Six Fours Handicap L'antenne varoise Dyspraxie France Dys se développe

Dyspraxie France Dys 83 organisait un vide-grenier dimanche au Brusc, et l'association a de nombreux projets dont un prochain café dys le 14 avril à Bandol.

L'équipe de Dyspraxie France Dys vous attend le 14 avril au Bistrot du Port à Bandol pour un "café dys".

L'équipe de Dyspraxie France Dys vous attend le 14 avril au Bistrot du Port à Bandol pour un "café dys".

En à peine trois mois d'existence, l'équipe de l'antenne varoise de Dyspraxie France Dys (DFD) n'a pas perdu son temps avec déjà une cinquantaine d'adhérents et une mise en route efficace. Dimanche malgré le temps douteux, plus d'une trentaine d'exposants étaient présents sur le quai Saint Pierre. Outre la récolte de quelques subsides, il s'agissait aussi de faire connaître l'association dont l'objet est la reconnaissance de la dyspraxie et des dys en général, avec la volonté de sensibiliser les professionnels de l'éducation et de la santé, les institutions locales et nationales, tout en apportant un soutien aux familles (voir cet article).
L'association a mis en place un café dys une fois par mois. Après Saint Cyr, ce sera Bandol le 14 avril à 15h30 au bistrot du port. Isabelle Decitre, Pascale Mulé et Pascale Mas Saint Guiral d'expliquer: "on va faire le tour des communes du Var, ces cafés sont ouverts à tous, on veut aller à la rencontre des familles pour échanger et apporter des réponses si besoin".
L'asosciation participera le samedi 21 avril salle Marie Mauron à Sanary aux ateliers mis en place par Autisme PACA autour du clavier et du tapis sonore interactif Sekouté. DFD sera aussi à la manifestation intitulée "Ollioules a du coeur" le 2 juin et organisera un pique- nique le 24 juin à Bandol.
Outre cela, DFD entend mettre un place une permanence téléphonique dans les prochaines mois à l'adresse des parents ayant des enfants handicapés (tout handicap confondu) pour les aider et les soutenir autour des problèmes des auxiliaires de vie scolaire (AVS). Car à chaque rentrée c'est la même rengaine pour les enfants handicapés: auront-il ou non leur AVS en septembre? Et la réponse est bien souvent négative.
Pour contacter l'association: dfd83@dyspraxies.fr

D.D, le 18 mars 2012