Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Issue heureuse pour le petit Brandon
Le 23. juin 2013 à 18h23

Six Fours Handicap Issue heureuse pour le petit Brandon

Fin mai, les parents du jeune enfant autiste scolarisé à l'école Eugène Montagne étaient totalement abattus après un courrier de la MDPH qui faisait peser la menace de déscolarisation du petit. Mais les choses sont rentrées dans l'ordre, non sans difficulté.

Brandon dans sa classe à Eugène Montagne (photo DR).

Brandon dans sa classe à Eugène Montagne (photo DR).

Laurent et Stéphanie étaient totalement anéantis à la fin du mois de mai
(voir notre article). Pour mémoire ils avaient reçu un courrier de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) qui avançait que le cas de Brandon, âgé de 7 ans, relèverait plus d'une scolarisation en IME alors que tout se passait bien au sein de la CLIS à Eugène Montagne. Et le sort de cet enfant était entre les mains d'une commission de la MDPH qui devait statuer mi juin. Jean-Marc Bonifay, président d'Autisme PACA, et très actif sur ce dossier, nous a annoncé la bonne nouvelle: "Brandon sera à temps complet en CLIS à la rentrée prochaine, je suis heureux que la commission ait entendu nos arguments et j'espère pouvoir compter sur eux pour que la sérénité puisse de nouveau régner au sein de tous les foyers du Var".
Mais il aura fallu du courage pour la famille, Jean-Marc Bonifay remerciant au passage la directrice de l'école Eugène Montagne, l'enseignante et l'AVS de Brandon, ainsi que le directeur de la MDPH et la conseillère juridique d'APACA, maître Raymond Virginie: "on a eu aussi le soutien de familles de toute la France, des élus de la commune et de beaucoup de six-fournais qui avaient été profondément choqués". Mais cette issue heureuse ne doit pas faire oublier que beaucoup de familles ignorent leurs droits et n'ont pas toujours les soutiens nécessaires, Jean-Marc Bonifay précisant: "Orienter un enfant sans l'accord des parents en établissement spécialisé sans qu'il puisse aller à l'école de la république est contraire au droit. Et c'est valable pour tous les enfants handicapés, tous!". Puis de poursuivre: "les articles de loi concernant le droit à l'école sont les mêmes pour tous, c'est à dire pour les enfants "normaux" et les enfants handicapés. Il y a un même droit des parents à exercer leur autorité parentale comme tous et de choisir l'école pour leurs enfants".
Le dénouement est donc heureux et pour fêter "le maintien dans la société de Brandon", APACA organisera prochainement une mini croisière de Sanary aux calanques de Cassis avec plusieurs familles, un beau cadeau possible grâce aux dames du Kiwanis Joséphine Baker, et par ailleurs, tous les enfants poursuivront les sorties en poney durant l'été.

D.D, le 23 juin 2013

Plus d'infos: