Liens Ignorer la navigationOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Le mécontentement des résidents de La Cauquière prend...
Le 30. novembre 2013 à 23h27

Six Fours Fait Divers Le mécontentement des résidents de La Cauquière prend de l’ampleur!

Suite à un incendie survenu en avril dans leur parking souterrain, les locataires sont excédés par l’absence de réactivité de la part du bailleur. Les responsables du Logis familial varois estiment, quant à eux, avoir fait le nécessaire pour rétablir la situation sur les lieux du sinistre.

Un amas de détritus jonche le sol du parking

Un amas de détritus jonche le sol du parking

En avril dernier, les habitants des quelques 32 logements sociaux de la résidence la Cauquière, située traverse Bayle à Six-Fours, avaient été évacués en pleine nuit suite à l’incendie de deux véhicules dans leur parking souterrain. A l’époque, les responsables du Logis Familial Varois avaient fait le nécessaire pour rétablir l’eau dans la journée et Monsieur Feron, le responsable du patrimoine avait rassuré les résidents sur le rétablissement rapide de la situation.
Or, depuis l’incident, les traces du sinistre sont encore visibles et un tas de détritus jonche désormais les deux emplacements toujours inutilisables.
Les locataires qui ont subi un véritable traumatisme cette nuit là, souhaiteraient désormais passer à autre chose mais les travaux de réfection tardent à venir et les interventions entreprises ne sont pas satisfaisantes : « soi-disant la décontamination a été faite, mais il reste encore des marques et des débris de l’incendie ; la voiture incendiée n'a été enlevée que le 22 octobre! et puis, on nous dit que l’électricien serait passé, mais ce qu’il a fait est provisoire puisque seuls deux néons fonctionnent» dénonce Nathalie, une des locataires de l’immeuble.

Une insécurité grandissante


De plus, selon les témoignages des résidents, le manque d’éclairage du sous sol et les pannes constantes du portail sont propices aux intrusions des squatteurs qui se rassemblent, à la tombée de la nuit, au fond du parking. Valérie, une locataire, en a fait les frais : « je rentrais chez moi après le travail et tout à coup, un jeune homme à l’allure patibulaire m’a interpellée de manière menaçante, j’ai eu tellement peur que je me suis enfuie en courant, je n’ai même pas ramassé le sac que j’avais fait tomber dans la panique. Mon mari est descendu 10 mn après ; la bande de jeunes était partie »
Outre l’insécurité et l’insalubrité qui règnent désormais dans leur parking, les locataires dénoncent avant tout le manque d’écoute de la part de leur bailleur. Ainsi, bien que certaines mesures aient été prises comme l’affectation d’un gardien au bâtiment ou l’intervention d’une société de nettoyage, celles-ci semblent totalement inefficaces. Le gardien est injoignable ou indisponible et le ménage est effectué à sec : « les sols sont noirs de crasse et nous remontons les saletés dans nos appartements. C’est honteux! » s’exclame Lucette, l’une des locataires.

Les responsables du Logis Familial Varois affirment mettre tout en oeuvre pour répondre aux insatisfactions des résidents


Face aux mécontentements et aux réclamations des locataires, le bailleur social reste étonné : « la décontamination a été effectuée et le parking a été nettoyé au kärcher » a déclaré le responsable du patrimoine, Monsieur Feron. Ce dernier a également expliqué que les pannes du portail résultaient des infractions de certains locataires de l’immeuble qui souhaitent garer leur véhicule sans payer de places de parking. Cette hypothèse est confirmée par de nombreux résidents lesquels proposent de rendre obligatoire la location des emplacements afin de ne laisser aucune place vacante.
Pour l’heure, Monsieur Féron s’est engagé à prendre en considération les demandes des résidents et à vérifier dès lundi le déroulement des différentes actions déployées par le Logis Familial Varois pour restaurer la qualité de vie des habitants de La Cauquière

A.N, le 30 novembre 2013

Autres photos:

Les réparations qui semblent provisoires Non éclairé, le fond du parking est squatté régulièrement Selon les responsables du Logis Familial Varois, la zone du sinistre aurait été nettoyée
Les réparations qui semblent provisoires