Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Agression incroyablement violente
Le 12. juillet 2015 à 23h54

Six Fours Fait divers Agression incroyablement violente

Jeudi 9 juillet, vers 15h30, une jeune fille a frappé avec violence une conductrice de quarante ans Corniche du Rayolet.

Jeudi 9 juillet, vers 15h30, Corniche du Rayolet, un garçon et une fille de moins de vingt ans auraient traversé la rue en dehors des passages cloutés. Karyne, quarante ans, a freiné brusquement, s’est garée sur le côté et a reproché aux jeunes gens leur inconscience. « Si je vous avais renversés, j’aurais eu cela sur la conscience toute ma vie », leur aurait-elle dit.

La jeune fille aurait insulté Karyne et aurait commencé à la frapper violemment dans le dos et sur la tête. « Karyne tentait de se protéger la tête avec les bras », raconte sa mère. La jeune fille lui aurait alors attrapé les cheveux pour tourner son visage et s’acharner dessus à coups de poing. Elle s’est uniquement arrêtée en voyant les agents de surveillance de la voie publique (ASVP) approcher. Ces agents ne peuvent pas intervenir, mais ont fait appel à la police qui a dispersé tout le monde.

« Karyne est rentrée chez elle la robe déchirée, tremblante et souffrante », continue sa mère. Lorsqu’elle se douchait pour se calmer, son œil est sorti de son orbite. Terrorisée, elle l’a repoussé dans son orbite et sa mère l’a accompagnée aux urgences de l’hôpital de la Seyne. Elle a la trachée comprimée, la mâchoire, le sinus et le plancher orbital fracturés. Elle a été transférée en pleine nuit à l'hôpital de Sainte Musse à la demande du chirurgien ORL. Karyne risque de perdre la vue, mais il faut attendre pour l’opérer que son visage dégonfle.

Appel à témoin


Karyne a été récemment victime d’un accident, est encore en invalidité et a du mal à s’en remettre. Elle n’ose plus sortir maintenant de peur de représailles. Elle a contacté l’aide aux victimes et déposé une plainte. Sa mère a lancé un appel à témoin. Si vous avez été témoin de cette agression, appelez le commissariat de Sanary au 04 94 88 53 30

, le 12 juillet 2015