Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > La France perd aujourd'hui un de ses héros
Brève Le 6. septembre 2018 à 19h34

Six Fours Disparition La France perd aujourd'hui un de ses héros

Jean-Sébastien VIALATTE réagit à la disparition de François FLOHIC.

"La France perd aujourd'hui un de ses héros.
C'est avec une profonde émotion que j'apprends la disparition du vice-amiral François FLOHIC, ancien aide de camp du général De Gaulle, par ailleurs, administré Six-Fournais.
Comme nombre de nos compatriotes, j'avais pour François FLOHIC une profonde admiration pour son engagement Résistant puisque dès le 1er juillet 1940 il s'est engagé dans les Forces Navales Françaises Libres après avoir entendu De Gaulle déclarer lors de son appel du 18 juin : « La flamme de la Résistance ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas ».
Les nombreux hommages qui vont lui être rendus dans les jours qui viennent ne manqueront pas de rappeler son courage exemplaire lors de la Seconde Guerre Mondiale, notamment lors du débarquement de Normandie, ou encore sa brillante carrière devenant notamment 'aide de camp du Général De Gaulle, à l’Élysée, de 1959 à 1964 puis de 1965 à 1969.
Au nom des Six-Fournaises et des Six-Fournais, je salue ce parcours exceptionnel et m'incline avec respect devant la mémoire de cet ardent patriote pour qui rien n'était jamais plus grand que la France. C'est cela l'héritage moral que nous laisse François FLOHIC et qu'il nous appartient désormais de préserver.
Comme beaucoup de Français, je garderai aussi de lui ces images lorsqu'il a accompagné le Général De Gaulle à Baden-Baden, lors des événements de mai 1968 ou encore sur les plages d'Irlande après l'échec du référendum de 1969.
Son autre passion a été la peinture qu'il a exercée avec talent, exprimant ses émotions par la couleur, et je garde dans le cœur le souvenir très fort du vernissage, il y a tout juste un an, le 22 septembre 2017, de la rétrospective de son œuvre organisée par la ville à la Maison du Patrimoine.
Dans les semaines à venir, je proposerai au Conseil Municipal que nous dénommions un lieu public en sa mémoire.
Je ne peux conclure ce message sans penser aux enfants de Six-Fours qui cette semaine ont fait la rentrée scolaire. Puissent-ils apprendre à connaître le parcours du vice-amiral François FLOHIC, héros de France, s'en inspirer pour que demain, si des heures sombres venaient à survenir à nouveau, ils puissent à leur tour se lever contre la tyrannie et se montrer digne de lui."

, le 06 septembre 2018