Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Place aux acteurs
Le 21. avril 2017 à 08h18

Six Fours Cinéma Place aux acteurs

Le cinéma indépendant et local à l'honneur au Six N'Etoiles lundi soir avec deux comédies noires en avant-première : « MAD Man, Fumer tue ! » et « Vive la crise ! » de Jean-François Davy, avec Jean-Claude Dreyfus et Jean-Marie Bigard. Rencontre lundi 24 avec l'équipe du court-métrage « MAD Man, Fumer tue ! », en présence d'Yves Pujol et de Nicole Ferroni.

Le réalisateur de « MAD Man, Fumer tue ! » Stéphane Zito.

Le réalisateur de « MAD Man, Fumer tue ! » Stéphane Zito.

Le Six N'Etoiles continue sa programmation originale avec la projection lundi de deux films indépendants. «  Nous répondons favorablement aux propositions des associations et des réalisateurs locaux », explique la directrice Noémie Dumas, toujours à l'écoute du territoire. Lundi 24 avril à partir de 20h15, elle organise l'avant-séance du court-métrage « MAD Man, Fumer tue ! » en présence d'Yves Pujol et de Nicole Ferroni et l'avant-première du film « Vive la crise ! » de Jean-François Davy, avec Jean-Claude Dreyfus et Jean-Marie Bigard. Dans cette comédie noire qui sortira le 10 mai, la présidente de la République Marine Le Pen démissionne... en 2025.

Bandol dans toute sa splendeur


Les courts-métrages ne sont pas simples à diffuser, surtout s'ils ne sont pas soutenus par une chaîne de télévision. Ils passent dans les festivals, « MAD Man, Fumer tue ! » est inscrit dans 71 festivals et a reçu le prix du public au festival d'automne de Gardanne. Pour obtenir les 10 000€ nécessaires, Stéphane Zito a lancé un financement participatif : 321 personnes ont donné de 5€ à 2900€. D'autres ont joué le jeu par des prêts ou des dons.

« MAD Man, Fumer tue ! » est le premier film du directeur de casting Stéphane Zito. « J'ai travaillé pendant 22 ans pour les autres et avais envie de passer à autre chose. » Il a écrit le film il y a 7 ans et en a fait 2 ou 3 versions parisiennes, mais a finalement opté pour sa ville d'origine. Bandol y est superbement mise en valeur par des vues panoramiques en drone et une magnifique photographie.

Fumer tue


Le film s'ouvre sur l'explication du titre : MAD comme Manque, Addiction, Dépendance. « Mad » aussi comme « furieux » en anglais car Yves Pujol devient fou à chercher quelque chose, mais quoi ? Ses clefs ? Stéphane Zito réussit cette gageure de faire un film sur la cigarette sans l'évoquer. Et pourtant, si l'on est attentif, les décors évoquent tous des marques célèbres : noir et rouge, jaune avec un dromadaire à l'envers…

Pendant le tournage, un fait divers très ressemblant à celui du film a eu lieu à Montpellier, mais Stéphane Zito, loin de tout moralisme et de tout jugement, reste dans la comédie. « S'il peut faire réagir, tant mieux. » Le président de la Ligue contre le cancer a adoré le film et en est devenu partenaire. « Il a de l'humour », fait remarquer Stéphane.

Ce dernier a également réalisé le clip de la chanson du film. « Ecouter ce morceau peut provoquer l'arrêt du tabac » peut-on y lire au bas de l'écran. Elle est interprétée par l'un des comédiens du film, Roman Gougu, 27 ans, qui a beaucoup aimé les paroles. Pierre Zito et Christine Battaglia, romancière de Six-Fours et tante du réalisateur, y comparent l'arrêt de la fumée à la rupture avec une femme. « La musique atteint les jeunes d'une autre façon que le film », explique Stéphane Zito.
https://www.youtube.com/watch?v=YbA2Ap58iTI

Film d'acteurs


Outre Roman Gouguet, jouent dans le film également Alain Bouzigues, ainsi qu'Yves Pujol et Nicole Ferroni, qui seront présents à la projection de lundi soir au Six N'Etoiles. Dans le rôle de l'ange et du diable, Clara Boyer, 11 ans. Clara est Normande, mais vit à La Ciotat depuis 2 ans. Elle joue depuis qu'elle a 7 ans, principalement dans des publicités (Renault Zoé, Andros) et des séries comme « Section de recherches » ou « Alex Hugo » sur France 2. Elle est aussi une malentendante dans les deux saisons de la série « La vengeance aux yeux clairs » sur TF1. Stéphane l'a repérée en tant que directeur de casting. « Je préfère qu'ils se plantent dans le texte, mais qu'ils soient naturels », dit-il des enfants qu'il sélectionne. Clara rêve toutefois d'être archéologue : « Je m'éclate à jouer, mais en veux pas en faire un métier », dit-elle. Si elle n'a pas choisi l'option théâtre au collège, elle a déjà gagné de quoi s'acheter une voiture.

, le 21 avril 2017

Plus d'infos:

Autres photos:

Les comédiens Clara Boyer, 11 ans, et Roman Gouguet, 27 ans. Stéphane Zito, Roman Gouguet et Clara Boyer.
Les comédiens Clara Boyer, 11 ans, et Roman Gouguet, 27 ans.