Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Le duo Tarek Bouali-Philippe Lacheau au Six N'Etoiles
Le 6. octobre 2017 à 23h02

Six Fours Cinéma Le duo Tarek Bouali-Philippe Lacheau au Six N'Etoiles

Le cinéma Six N'Etoiles accueillait jeudi soir Tarek Bouali et Philippe Lacheau pour l'avant-première de « Epouse-moi mon pote », première comédie réalisée par Tarek Bouali sur un mariage blanc homosexuel.

Après Babysitting 1, 2 et seulement sept mois après Alibi.com, le duo Tarek Bouali-Philippe Lacheau revient avec Epouse-moi mon pote, premier film réalisé par Tarek Bouali, le Kader de En famille sur M6 (dont il tourne la septième saison) et l'acteur des films de Philippe Lacheau.

Pour son premier long-métrage, Tarek évoque son vécu : « Fils d'immigrés, je suis extrêmement fier de mes origines et d'être Français. » L'idée du film lui vient lors de la loi du mariage pour tous. « Cela laisse plus de possibilités aux sans-papiers de faire des mariages blancs. » Dans Epouse-moi mon pote, un Marocain sans papiers demande à son colocataire de l'épouser pour obtenir son permis de séjour. L'occasion de tordre le cou à certains stéréotypes sur les gays, l'occasion aussi d'accumuler situations rocambolesques et quiproquos hilarants.

C'est la sixième collaboration du duo Tarek Bouali-Philippe Lacheau, après L'arnaqueur, Paris à tous prix, les deux Babysitting et Alibi.com. Ils sont tous les deux scénaristes, réalisateurs et acteurs à tour de rôle. Chacun travaille sur son projet, puis le passe à l'autre pour avoir ses remarques. Tarek a tenu à réaliser ce film lui-même. « Je n'avais pas envie que quelqu'un dénature mon bébé. » Il reconnaît que le tournage a été pesant et qu'il était épuisé physiquement à la fin. Philippe était lui bien plus détendu que d'habitude dans son rôle d'acteur : « J'en ai bien profité. » Mais Tarek a adoré le montage : « C'est comme une partie d'échecs. Chaque partie du processus créatif est un film : le scénario, le tournage et le montage. »

Le même objectif, faire rire


Tarek Bouali et Philippe Lacheau ont toujours souhaité faire de la comédie. Ils s'inspirent du Splendid et des Nuls, mais aussi de Peter Sellers et Jim Carrey pour Tarek ou de Francis Veber, Pierre Richard et des westerns italiens avec Terence Hill pour Philippe. « C'est en voyant mes parents morts de rire sir le canap que j'ai eu envie de faire ce métier. » Ils n'ont pas fait d'études de cinéma. « Elles sont trop chères », fait remarquer Philippe. C'est pendant son BTS de Force de vente que Tarek rencontre Julien Arruti, ami d'enfance de Philippe. Philippe tournait en VHS et montait chez lui, jusqu'à attirer l'attention de Fun TV, puis de Canal+. Tarek et Philippe ont eu du mal à réaliser leurs projets car ils n'étaient pas connus. « A la base, on ne nous proposait rien, personne ne nous a jamais tendu la main », raconte Philippe. Ils ont travaillé pour la télévision en pensant que cela les aiderait, comme cela a été le cas pour Jamel Debbouze, José Garcia et les Nuls, mais leurs projets étaient jugés trop « à l'Américaine » et trop chers. Ils ont donc revu leurs ambitions à la baisse et proposé un projet à petit budget, Babysitting. « Nous avons été surpris que cela marche autant », confie Tarek. Babysitting a en effet été considéré le film le plus rentable de l'année 2014.

« Pourvu que ça dure... »


Leurs films plaisent aux enfants, aux parents, aux grands-parents… Tout le monde s'y retrouve. Lors de l'avant-première de jeudi soir, les questions fusaient dans les salles du Six N'Etoiles. « Qui des deux est le plus amusant ? » « Tarek, car il sait faire les animaux », a répondu Philippe. Le public du Six N'Etoiles leur a réservé un accueil de stars. « C'est incroyable ce que le public nous fait vivre. Cela fait chaud au coeur », nous ont-ils confié.

Les propositions affluent maintenant de toutes parts, mais ils les refusent pour continuer à travailler sur leurs projets. « Je n'ai tourné que dans le film de Tarek », dit Philippe. Ils savent aussi que cet engouement peut s'arrêter du jour au lendemain. « Quoi qu'il arrive, nous aurons vécu un rêve éveillé », dit Philippe qui travaille déjà sur son prochain projet, la comédie d'action Nicky Larson, adaptée d'un dessin animé de son enfance, qui sortira en 2019.

, le 06 octobre 2017

Plus d'infos:

Autres photos:

Tarek Bouali fait le dinosaure. Tarek montre comment faire le dinosaure à Sandro Tarek Bouali et Philippe Lacheau avec la directrice du Six N'Etoiles Noémie Dumas et l'adjointe à la culture Dominique Ducasse. Tarek Bouali et Philippe Lacheau répondent aux nombreuses questions des spectateurs.
Tarek Bouali fait le dinosaure.