Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Festival Portraits de femmes au Six N'Etoiles
Le 21. novembre 2016 à 19h42

Six Fours Cinéma Festival Portraits de femmes au Six N'Etoiles

Depuis son ouverture le 12 novembre, le 15ème édition du Festival de cinéma Portraits de femmes a comptabilisé 4 200 entrées. Il s'invite cette semaine au Six N'Etoiles avec huit films sur le thème « L'important, c'est d'aimer ».

Loutcha Dassa présente les films de son Festival Portraits de Femmes au Six N'Etoiles.

Loutcha Dassa présente les films de son Festival Portraits de Femmes au Six N'Etoiles.

Le 15ème édition du Festival de cinéma Portraits de femmes a été inauguré samedi 12 novembre au Théâtre Liberté en présence de plus de 600 personnes. Au programme cette année, 25 films de 15 pays différents.

« L'important, c'est d'aimer »


C'est le thème de cette année. « Il est agréable de parler d'amour au regard de la situation actuelle », explique la présidente de Chantiers du cinéma Loutcha Dassa. Selon elle, l'amour doit être entendu au sens large : passionnel, fusionnel, fraternel, maternel, inconditionnel, sensuel... « Les femmes dont il est question dans les films sélectionnés aiment leur travail, leurs amis, leur environnement, leur engagement. Il est également beaucoup question de musique et de danse » précise Loutcha.

A Six-Fours du 22 au 26 novembre


Né à La Seyne il y a quinze ans, le Festival Portraits de femmes a rapidement essaimé sur les communes voisines : Six-Fours, puis Toulon, via Chateauvallon. Huit films seront projetés dans les jours qui viennent au Six N'Etoiles.

Le premier, projeté mardi soir, est une avant-première, « Fais de beaux rêves », film italien de Marco Bellocchio qui sortira fin décembre. Un journaliste trentenaire de Turin n'accepte pas la mort de sa mère survenue quand il avait neuf ans. Le 23 novembre, « Les mains libres » de Brigitte Sy est un hommage à Ronit Elkabetz, disparue le 19 avril. « C'est une réalisatrice et comédienne importante dont nous avons souvent présenté les films », évoque émue Loutcha. Le 24, « Le voyage de Fanny » de Lola Doillon sera projeté pour les scolaires. Il s'agit de l'histoire vraie de la fuite vers la Suisse d'une petite fille dont les parents ont été déportés. Fanny a 80 ans et habite toujours en Suisse.

Les autres films projetés au Six N'Etoiles ne sont pas moins dignes d'intérêt. Jeudi 24, le très frais « Captain Fantastic » de Matt Ross nous vient directement de Cannes. Les deux films de vendredi dépeignent l'amour entre femmes: à 18h "La belle saison" de Catherine Corsini et à 20h30 "Danish girl" de Tom Hopper. Samedi 26 novembre à 18h "Nous trois ou rien" de Tabib Kheiron et à 20h30 le dernier film de Xavier Dolan "Juste la fin du monde". Une belle programmation à ne pas manquer.

Les films sont à 6,50€ et la carte pass de 5 films à 18€.

, le 21 novembre 2016