Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Attention aux seniors
Le 3. août 2017 à 22h58

Six Fours Canicule Attention aux seniors

Depuis le 1er août, trois départements du Sud-Est sont placés en vigilance météorologique orange canicule, dont le Var. Si vous le souhaitez, le CCAS peut vous téléphoner pour prendre de vos nouvelles.

La directrice du CCAS s'enquiert de la santé des résidents de la RPA Mistral.

La directrice du CCAS s'enquiert de la santé des résidents de la RPA Mistral.

Coup de fil du matin


Le niveau 3 alerte canicule du plan départemental est déclenché par le Préfet quand les températures ne descendent pas pendant la nuit pendant plusieurs jours. Ce dispositif a été mis en place après la canicule de 2003 qui avait provoqué la mort de nombreuses personnes âgées. A Six-Fours, les personnes qui le souhaitent peuvent être appelées par le CCAS. Les formulaires à cet effet se trouvent dans le magazine municipal ou peuvent être remplis sur place. La liste est actualisée tous les ans pour prendre en compte les changements intervenus dans la situation des administrés.

Le personnel du CCAS est organisé en équipes prêtes à intervenir tout au long de l'été, week-end compris. Un référent représentant la direction coordonne son équipe composée d'un référent social et de deux agents. Mercredi, ils ont appelé 208 personnes entre 75 et 99 ans, plus quelques personnes handicapées entre 40 et 50 ans. Jeudi, ils ont rappelé ceux qui étaient injoignables la veille. S'ils ne répondent pas au téléphone, on appelle des proches ou on se déplace pour vérifier qu'ils se portent bien. Des réunions régulières permettent de soulever les difficultés rencontrées.

« Mais ceux qui s'inscrivent ne sont pas les plus en difficulté car ils sont rarement seuls. Souvent leurs enfants ont fait la démarche, même s'ils ne vivent pas dans la région », explique Catherine Bosc, chargée d'établir les listes des personnes souhaitant recevoir le coup de fil du matin. La directrice du CCAS Mireille Lamorinière a également sensibilisé les associations caritatives. « Le dispositif a de la valeur, mais les gens d'ici sont habitués à la chaleur et savent qu'il faut fermer les volets à 11 heures. Qui plus est, ils sont rarement isolés. Ils ont des voisins. Au Brusc, ils descendent au bord de mer, où il y a souvent du vent ou du moins de l'air. Ceux sur les listes ne sont pas les plus à risque », explique la directrice du CCAS. Elle porte en revanche une attention toute particulière aux résidents des trois RPA gérées par le CCAS.

Plan bleu


A l'heure du repas, une vingtaine de résidents se retrouve dans la salle à manger de la résidence pour personnes âgées Mistral.
« Vous avez bu ? » demande la serveuse.
« Nous avons à boire à volonté », dit un résident en indiquant la fontaine à eau, « mais pas de pastis ! »
« On est morts ! », s'exclame une dame.
« J'ai passé la nuit avec la fenêtre grande ouverte et trois ventilateurs, dont deux pointés sur moi, mais n'ai pu dormir que de deux heures à cinq heures et au réveil mon lit était trempé », raconte un résident. « J'ai même essayé de dormir dans mon fauteuil. »

En cas d'alerte canicule, le Plan bleu est déclenché pour les résidences pour personnes âgées où logent 200 résidents dont la moyenne d'âge est 83-84 ans. Dans la Résidence Fondation Lelièvre et la Résidence Faraut, les repas sont obligatoires. Comme ils ne le sont pas pour les locataires de la Résidence Mistral, le personnel doit être d'autant plus vigilant pour la vingtaine de résidents qui ne descend pas manger. Mireille Lamorinière a chargé la secrétaire de la RPA Mistral Tina, les représentants des résidents, les animateurs, les aides ménagères et les gardiens de s'assurer que les résidents ont des gestes cohérents avec la chaleur. Ne pas sortir pendant les heures les plus chaudes et boire. Il y a un broc dans chaque couloir. « En essayant de ne pas être intrusive, Tina leur demande de boire en sa présence. » Ils restent toutefois réticents à se mouiller : « Affaire de génération. »

, le 03 août 2017

Plus d'infos:

Autres photos:

La directrice du CCAS Mireille Lamorinière et Cathy Bosc, chargée de la liste des personnes à appeler en cas de plan canicule. A l'extérieur de la RPA Mistral, des bancs pour prendre le frais, comme dans les villages.
La directrice du CCAS Mireille Lamorinière et Cathy Bosc, chargée de la liste des personnes à appeler en cas de plan canicule.