Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Au centre Azur on continue de réparer les dégâts
Le 17. février 2012 à 10h00

Sanary Suite intempéries Au centre Azur on continue de réparer les dégâts

Même si l'état de catastrophe naturelle n'a pas été reconnu par l'Etat cela n'a pas changé grand chose pour le centre Azur. On s'active toujours pour remettre en état les trois salles polyvalentes et le reste...

Nadine Bunod directrice du centre centre avec Daniel et Didier.

Nadine Bunod directrice du centre centre avec Daniel et Didier.

L'année 2011 n'aura pas vraiment épargné le Centre Azur entre la neige, l'épisode venteux ou la tornade d'octobre dernier. Les dégâts occasionnés auront été nombreux, heureusement la non reconnaissance par l'Etat de l'état de catastrophe naturelle n'aura pas changé grand chose: "les assurances ont bien joué le jeu, on n'a franchement pas à se plaindre" nous expliquait la directrice Nadine Bunod. Pour les particuliers, cela a compliqué un peu plus les choses car, comme nous expliquait une employée d'une agence d'assurance: "s'il n'y pas d'arrêté ministériel décrètant l'état de catastrophe naturelle dans la commune, il faut faire jouer la garantie événements climatiques ou tempête (si c'est le vent), mais il faut que le vent ait une intensité anormale supérieure à 100 km/heure, et pour attester tout cela il faut un bulletin météo mentionnant la vitesse du vent". Et après tout dépend du contrat d'assurance...
Au Centre Azur, le boulot ne manque pas: dans un premier temps il a fallu réorganiser tout le planning, car sur les six salles accueillant des évènements associatifs ou des réunions, trois ont été touchées par des chutes d'arbres avec des toitures totalement dévastées. Heureusement le centre dispose aussi de deux personnes chargés de l'entretien général du site, Daniel et, depuis quelque temps, Didier. Depuis octobre leur temps est pris par des travaux de réfection ou d'abattage d'arbres. La buanderie est toujours en travaux, et le centre va s'atteler à l'achat de nouvelles tentes: "on souhaite que tout soit fini pour Pâques" nous disait Nadine Bunod.
On voit encore les traces de la tornade, comme le mini golf totalement détruit, ou un bâtiment attenant au Centre Azur touché par la chute d'un arbre du centre. Les dégâts ont été nombreux, mais heureusement sans faire de blessés et, en période hivernale, tout devrait rentrer dans l'odre pour la saison. En attendant, la structure a bien su s'adapter: "on fait un plus grand turn-over dans les autres salles, maintenant cela fonctionne bien".

D.D, le 17 février 2012

Plus d'infos:

Autres photos:

Un bâtiment attenant au centre avait été touché par la chute d'un arbre. Réfection des salles polyvalentes. Le mini-golf dévasté.
Un bâtiment attenant au centre avait été touché par la chute d'un arbre.