Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Camélia Jordana "J'aime être surprise et varier les...
Le 19. juillet 2015 à 15h31

Sanary Rencontre Camélia Jordana "J'aime être surprise et varier les plaisirs"

Notre petite Toulonnaise a bien grandi depuis son passage à l'émission "Nouvelle Star". Changement de look, affirmation de sa personnalité, elle qui semblait timide et maintenant un deuxième disque qui laisse derrière elle toutes ces jeunes chanteuses qui ont la même voix et les mêmes chansons

Camélia Jordana a une vraie personnalité, une voix qu'on reconnaît entre toutes et des chansons qui sortent de l'ordinaire. Son dernier opus "Dans la peau" nous le prouve.
Difficile de la joindre car, même si l'on a son "tel perso" qu'elle vous a donné... elle ne répond jamais !
Il faut donc attendre d'être sur place pour savoir ce qu'on fait avec elle.
Mais l'interview calée, c'est avec gentillesse qu'elle nous l'accorde à Sanary, sous le soleil brûlant avant d'être sous les étoiles... sous conditions de ne faire aucune photo. "Vous avez les photos de presse" nous répond son... celui qui répond pour elle !

Camélia, quatre ans ont passé entre le premier disque et celui-ci !
C'est vrai, c'est long mais, dès que je m'y penchais, il y avait un projet intéressant qui se présentait, qui m'intéressait, une autre famille musicale que je rencontrais. alors j'ai décalé, re décalé et tout ça a fait que quatre ans ont passé.

On y retrouve l'incontournable Babix
Oui car travailler avec lui est pour moi une évidence. Mais j'ai écrit plus de la moitié des textes et nous avons travaillé ensemble d'un bout à l'autre de l'album.

Avec Mathieu Boogaert qui s'est immiscé dans ce duo !
Oui mais il était déjà venu sur le premier album avec deux chansons : "Moi c'est..." et "Same Say". Et lorsqu'il m'a proposé "Comment lui dire", j'ai tout de suite adoré... et enregistré !

Parlons de ce livret magnifique et ces photos si originales de Bérangère Valogne !
Je l'ai connue grâce à une maquilleuse, Elise Ducros et j'ai tout de suite beaucoup apprécié son travail. A tel point que lorsque Jabe, le directeur du magazine de mode OOB m'a proposé de faire un shooting, j'ai aussitôt dit oui. J'ai tellement aimé ce qu'elle a fait qu'on a continué à travailler pour les photos de l'album. Ca a été un long travail et je suis heureuse de ce qu'il en est sorti.

Parlons un peu de cette région qui est la votre. Quel souvenirs en gardez-vous ?
Je suis née à Toulon, j'ai vécu à la Londe et j'ai là tous mes souvenirs d'enfance et d'adolescence, le collège, le lycée, les cours de chants, les vacances au bord de l'eau, les plages de Sanary où je venais me baigner... J'y reviens le plus possible même si cela me coûte beaucoup d'allers-retours et si c'est quelquefois difficile.

Et vos souvenirs de "La nouvelle star" ?
Sublimes souvenirs ! C'était la première fois que j'étais immergée vingt-quatre heures sur vingt-quatre dans la musique ! J'étais très entourée, très protégée et je n'avais qu'à penser musique et chanter.

La sortie a-t-elle été difficile ?
Surtout épuisante car j'étais déjà très fatiguée après ces deux mois et demi passés en vase clos. Je crois que je n'ai jamais été aussi fatiguée de ma vie ! car c'était du non stop et ça a continué : les multiples interviewes, la tournée "Nouvelle Star" à préparer puis partir sur les routes. J'étais dans un état émotionnel indescriptible, à fleur de peau. Sans compter que dans la foulée, il a fallu préparer le disque puisque dès ma sortie, la production m'a proposé un contrat. Depuis, ça n'a pas arrêté !!

Car entre temps, il y a eu votre première tournée solo et des tournages !
Oui et c'était voulu car j'ai fait du théâtre toute jeune et je rêvais de devenir comédienne. J'ai alors dit à mon producteur : "Puisque c'est si facile de chanter, faisons pareil avec le cinéma..." Et ça a marché. Donc il a fallu encore jongler avec les tournages.

Et ça continue !
Oui, puisque je viens de tourner deux films. Le premier sortira en septembre. Il s'agit de "Je suis à vous tout de suite" de Baya Kasmi et le second sortira en octobre : "Nous trois ou rien" de Kheiron.

Vous avez aussi fait une comédie musicale autour de "La Bohême" de Puccini où vous étiez Mimi...
J'avais rencontré Guillaume Vincent en tournée. Nous sommes devenus amis et lorsqu'il m'a proposé ce spectacle j'étaie enthousiasmée. j'ai été bercée par ma mère qui était chanteuse lyrique. Et c'était une nouvelle expérience. J'aime être surprise et varier les plaisirs. J'ai adoré ça et j'espère que ça se reproduira.

Comment arrivez-vous à mener tout cela de front ?
J'ai la chance d'avoir une super équipe très organisée. Je suis très épaulée. Ce qui n'empêche que j'ai un emploi du temps infernal !

Le 20 juillet vous terminez cette tournée... Des vacances ?
C'est toujours un peu flou mais oui, je vais essayer d'en prendre et surtout de rester un peu ici et là, en famille...

, le 19 juillet 2015

Autres photos:

Mimi