Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Début des travaux pour les nouveaux pontons
Le 30. novembre 2017 à 18h09

Sanary Port de plaisance Début des travaux pour les nouveaux pontons

L’installation de nouveaux pontons dans le port de Sanary débute le 6 décembre et se poursuivra jusqu’au mois de mai pour la première phase de réhabilitation. Ces travaux visent à améliorer et sécuriser les équipements portuaires.

Le chantier des séparateurs hydrauliques est tout juste terminé que de nouveaux travaux vont débuter mais cette fois dans le port de Sanary, côté mer. En effet, devant la capitainerie, côté ouest du Port, 180 bateaux ont désormais quitté leur place et ont été déplacés. Dès la semaine prochaine, le remplacement des six pannes (A, B, 1, 2, 3 et 4) commencera. « Avec le temps, les pannes bétons se sont fragilisées, malgré un contrôle et un entretien régulier. Il faut désormais les remplacer pour plus de sécurité », explique Patrice Esquoy, adjoint délégué au port. « Elles vont être remplacées par des pannes flottantes. Dans un premier temps, il s’agira de poser des pieux pour démonter les anciens pontons. Une barge sera mise en place afin de réaliser les travaux et diminuer les aller/venues de camions ». Les nouveaux pontons seront flottants, guidés sur pieux (même principe que le ponton de la station d'avitaillement, mis en place en 2015). Ainsi débutera la première phase des travaux qui se poursuivra jusqu’au mois de mai 2018. Puis une deuxième phase de remplacement des 5 pannes est (5 à 9) s’effectuera entre septembre et mai 2019.

Des pannes flottantes et de nouvelles bornes pour plus de sécurité et de service pour les plaisanciers


Ces nouveaux travaux d'amélioration et de sécurité des équipements portuaires visent à remplacer l'ensemble des pannes béton, dont l'installation date de près de 50 ans. « Les nouvelles pannes seront équipées de bornes refaites à neuf avec une révision totale de l’électricité et de l’eau. Sur les quais, de nouveaux portillons de sécurité avec carte nominative faciliteront l’accès aux pontons, mais aussi amélioront la gestion des bornes », souligne Patrice Esquoy. « Ce chantier s'inscrit dans un programme qui a fait l'objet d'un arrêté préfectoral d'autorisation en octobre 2014 », explique la municipalité dans un communiqué. « L'activité du port sera maintenue pendant le chantier, les embarcations seront déplacées au fur et à mesure des besoins ». Coût de l’opération : 2 957 818, 60 € ttc. Au total, le port compte 630 anneaux tous bateaux confondus et des places sont encore disponibles. « Nous avons un système de ventes à garanties d’usage sur 15, 20 ou 25 ans, une location longue durée ». Alors, même si cette solution reste encore très coûteuse, elle peut en séduire quelques uns.

Clémentine Ortega, le 30 novembre 2017

Plus d'infos:

Autres photos: