Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Première Réunion Publique de quartier de Pierre Relave
Le 12. janvier 2014 à 21h10

Sanary Politique Première Réunion Publique de quartier de Pierre Relave

Le samedi 11 janvier, Pierre Relave, candidat divers droite, était en campagne, pour sa première réunion publique, au Centre Azur. Il a parlé de sa ville et du bien être à y vivre et exposé 3 des axes majeurs de son programme.

Le petit théatre du Centre Azur avait fait le plein, pour cette première réunion de quartier du candidat Pierre Relave. Il en était le premier étonné, visiblement, comme une partie de son équipe présente. Avant d’entrer dans le vif du sujet, il a présenté les membres de son équipe, puis exposé ses axes de campagne.

Commerce de proximité, tourisme et utilisation du domaine maritime au programme


Ce natif de Sanary y a parlé brièvement de sa jeunesse et s’est posé la question : Pourquoi aime-t-on vivre à Sanary ? « Parce qu’il y a une vraie vie de village entretenue notamment par les commerces de proximité. » dira-t-il avant d'ajouter : « Ces commerces tendent à disparaître. N’oublions pas que notre industrie c’est le tourisme. Si cette industrie meurt, le village meurt. Les seuls Sanaryens ne suffisent pas à faire vivre tous les commerçants. Nous avons besoin des touristes même si leur présence l’été a parfois des conséquences désagréables sur notre quotidien. »
« Un des axes majeurs de mon projet est donc d’assurer le développement touristique de Sanary en proposant des animations en dehors des mois de juillet et août, en améliorant le fonctionnement de la Maison du tourisme et en facilitant la vie des commerçants notamment en réduisant de façon importante les droits de première installation et les droits d’occupation du domaine public. »
Il a ensuite parlé du domaine maritime, (port et plages), selon lui, pas assez bien géré et a exprimé le désir d’apaiser les rapports entre la mairie et les différents acteurs du port (pécheurs, plaisanciers, chantier naval). Il a aussi exprimé la volonté d’améliorer les rapports avec les différentes associations, en étant à leur côté plutôt que contre elles, en mettant, par exemple, à leur disposition des minibus pour les déplacements sportifs ou culturels. Il a enfin souhaité améliorer les rapports avec les autres communes pour mieux défendre les intérêts de Sanary au sein de la communauté de communes Sud Sainte Baume.

Comme il l’avait évoqué lors de notre interview, il a regretté le bétonnage du centre ville : « Il faut préserver notre environnement en respectant et en faisant respecter une cohérence architecturale pour en finir avec les cubes de bêton qui enlaidissent notre centre-ville. »
Enfin, il a évoqué la possibilité d’augmenter les effectifs de la Police Municipale et d’en améliorer les compétences, ‘pour en finir avec le tout PV’.
En guise de conclusion, et avant de passer aux questions diverses, il déclarait : « Et puisque nous sommes à Portissol, je tiens à préciser que je trouve désastreuse la gestion des travaux dans le quartier. On ne peut pas mettre les riverains et les commerçants devant le fait accompli en répondant à leurs inquiétudes et désarroi par un « c’est comme ça et c’est tout ! ». C’est à la mairie et aux entreprises de s’adapter aux problèmes des Sanaryens, pas le contraire. »

Questions / Réponses


Les piétons ne sont pas en sécurité et les cyclistes empruntent les trottoirs, à cause de cela j'ai eu deux accidents. La police municipale ne fait rien pour garantir la sécurité et en plus elle fait preuve d'une grande incivilité. Lors du second accident dont j'étais la victime et parce que j'avais osé me plaindre de la situation, j'ai eu la surprise de me retrouver soumis à leur contrôle !
Pierre Relave :J'entends ce que vous dites et je comprends votre indignation. Je vous garantis que lorsque j'administrerai cette ville, la police ne se contentera pas d'aligner les PV mais s'efforcera d'être au service des sanaryens : des patrouilles à toute heure pour assurer la tranquillité, éloigner la petite délinquance et les vendeurs de drogue, et bien sûr, assurer le respect des trottoirs par les cyclistes.

Avez-vous une activité professionnelle et quelle disponibilité aurez-vous pour gérer la commune ? !
PR : Je suis actuellement gérant d’une société. Je souhaite être un maire proche des sanaryens. Je mettrai donc mon activité professionnelle entre parenthèses et serai entièrement disponible pour la mairie. Je suis père de famille, c’est une discussion que j’ai eue avec mon épouse qui est notaire au Beausset. Nous nous sommes mis d'accord ainsi et je pense que c'est la meilleure solution.

Ne pensez-vous pas qu'il faut être unis pour battre le maire en place ? !
PR : Tout à fait d’accord. Mme Sarazin et M. Vernières avaient, comme moi, l’intention de faire une liste pour les élections municipales. Mais cette multiplicité des listes faisait le jeu de la municipalité actuelle. Nous avons donc décidé de nous regrouper. Bien sûr chacun a dû mettre de l’eau dans son vin mais au final nous sommes maintenant une équipe soudée et forte. Par contre, nous sommes opposés aux alliances de circonstance entre les deux tours. Nous partons à trente-trois et restons ensemble jusqu’au bout.

Durant les travaux à Portissol, en plein mois de juillet, un nombre incalculable de voitures étaient coincées de part et d'autre de ma rue. Pour aider, je suis sorti faire la circulation. La police municipale arrive, me regarde sans intervenir. Je lui demande si c'est normal, on me répond : "vous n'avez qu'à écrire au maire" ! Je suis atterré par cette impolitesse et leur indisponibilité là où l'on en a le plus besoin. !
PR : Vous n'êtes pas les seuls effectivement à déplorer ce manque de considération et de professionnalisme. Pourtant le Maire peut toujours intervenir y compris lorsqu'un agent manque de respect à quelqu'un. Comme souvent, c’est le patron qui donne le ton...

Ne pourrait-on mettre les parkings gratuits l'hiver? !
PR : Nous sommes également en train de travailler sur cette possibilité. A mon sens le parking de la poste doit rester payant, car nous devons continuer à y accéder et les places doivent tourner. Le rendre gratuit favoriserait le stationnement des véhicules nuit et jour et rendrait ce parking inefficace. En revanche, le parking de l'esplanade doit effectivement être modulé avec la saisonnalité. Je ne peux pas pour l’instant vous promettre la gratuité, nous travaillons sur ce sujet. En revanche je peux m'engager à ce que le tarif soit proratisé selon le temps écoulé. Ainsi, 1h05 ne sera pas facturée 2h00 comme actuellement.

Que ferez-vous pour les odeurs de la Reppe ? !
PR : J’imagine que nous ne sommes pas la seule commune au monde à avoir un fleuve côtier qui pose problème. A Sanary personne ne s'en occupe et ce problème perdure depuis de trop nombreuses années. C'est dommage car cela incommode les habitants et cela donne une mauvaise image de la ville. Nous prendrons ce problème à bras le corps dès notre arrivée en avril 2014.

Les prochaines réunions de quartier de Pierre Relave


- Samedi 18 janvier à 10 h 30 à la Salle polyvalente de la Guicharde
- Samedi 8 février à 10 h 30 au Jardin d'Hiver
- Samedi 15 février à 10 h 30 salle "Petit Galli"
- Samedi 22 février à 15 h au centre culturel (1er étage)
- Samedi 15 mars à 15 h au Théâtre Galli : Réunion de présentation générale du projet et de la liste

PH, le 12 janvier 2014

Autres photos: