Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > La fête fut magnifique pour le Parti Communiste Français
Le 3. septembre 2017 à 19h42

Sanary Politique La fête fut magnifique pour le Parti Communiste Français

La 26ème édition de la fête de La Cride s’est déroulée sous de bons auspices au Parc Victorin Blanc avec 150 personnes présentes sous l’égide de Jean-Pierre Meyer, secrétaire de la Section Ouest-Var du PCF et membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Jean-Pierre Meyer

Jean-Pierre Meyer

La fête de La Cride, qui a lieu toujours en début de mois de septembre, organisée par le PCF, connaît chaque année un engouement de plus en plus fort. Les fidèles et les nouveaux dont certains partagent les idées et d’autres viennent par amitié sont toujours au rendez-vous. C’est un grand rassemblement annuel avec un panel d’animations.

Un beau programme pour une belle fête


Le matin dès dix heures étaient organisé un tournoi amical de pétanque avec coupes et dotations, une tombola et une animation musicale avec le groupe local «Les Hitscool». De nombreux stands et associations étaient présents toute la journée comme France-Cuba, Christian et Cathy les fermiers occitans et leurs produits du Sud-ouest, Varois pour la paix et la justice en Méditerranée... Le Comité varois du Mouvement de la Paix était porteur d’une excellente nouvelle, celle de l’adoption le 7 juillet dernier à ONU par 122 pays d’un traité d’interdiction de l’arme nucléaire. Le Secours Populaire Français est toujours à l’écoute des personnes qui se heurtent aux difficultés de la vie. L’association Fraliberthé soutient le combat des SCOP-TI, Société Coopérative Ouvrière Provençale de Thé et Infusion. Une place est aussi donnée à la culture avec le livre dans tous ses états. La librairie Diderot de Nîmes est fidèle depuis plusieurs années, avec son lot d’écrivains, André Prone, Danielle Demarch-Waller, André Baudin, Dédé Biagiotti qui ont joué le jeu des dédicaces. A midi, les convives se sont régalés avec un excellent aïoli de Bernard et Marie-Claude.

Mot du secrétaire de la section Ouest-Var


Auparavant, Jean-Pierre Meyer a prononcé son discours devant l’assemblée et en présence de la Fédération Varoise du PCF, avec Alain Bolla, secrétaire départemental, Andréa Gallaux, trésorière fédérale et Régis Brun, conseiller municipal communiste d’Ollioules.

« Après les longs mois peu glorieux d’une campagne électorale qui n’a pas forcément fait grandir la démocratie et qui a encore moins réconcilié les citoyens avec la politique, est-il besoin d’en rajouter? Oui un peu. Parce que, voyez-vous, la politique, on peut essayer de l’oublier, mais elle, elle ne nous oublie pas. Mais voilà, c’est bien elle qui pour beaucoup, conditionne notre vie. Changement et rajeunissement de personnel politique, ni gauche-ni droite, de "management" politique mené tambour battant par des champions de la société civile, tout frais, tout neufs, tout beaux. Tout changer, les solutions, les réformes, peut-être faut-il attendre un peu et voir.».

Jean-Pierre Meyer a cité Denis Kesseler, le chantre du libéralisme, qui expliquait dans le journal Challenge du 4 octobre 2007: « La liste des réformes? C’est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s’agit de sortir de 1945 et de se défaire méthodiquement le programme du Conseil National de la Résistance ». Jean-PIerre Meyer a enchaîné : « Kessler l’a écrit, Nicolas Sarkozy, puis François Hollande ont commencé à le faire, Emmanuel Macron continue. Un président de la république en chasse un autre, mais la ligne politique demeure, garantie par un dispositif électoral constitutionnel qui offre tous les pouvoirs à un homme n'ayant pourtant recueilli qu'un quart des voix au premier tour de l'élection. Il est urgent que les mécontentements s’expriment. L’appel des syndicats à manifester le 12 septembre prochain est un rendez-vous à ne pas manquer, nous y seront. Il nous appartient aussi de savoir balayer devant notre propre porte et je vous invite à assister au débat qui aura lieu à 16h sur le thème En marche vers où? Et le PCF dans tout ça? »

En fin d’après-midi, a eu lieu la remise des prix du concours de dessins organisé pour les enfants et du tournoi de pétanque. La fête a pris fin vers 19h30.

Monique Amann, le 03 septembre 2017

Autres photos: