Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Le blé de l’Espérance est planté !
Le 4. décembre 2014 à 13h54

Sanary Vie de la cité Le blé de l’Espérance est planté !

L’association nationale Le Blé de L’Esperance était à l’école maternelle Jean-Michel Cousteau, ce jeudi 4 décembre, pour planter avec les enfants le blé traditionnel qui ornera les maisons le soir du 25 décembre. Cela symbolise aussi l’aide qu’apporte l’association aux enfants malades.

En Provence, le 4 décembre est le jour de la Sainte Barbe. Elle est aussi le support d’une tradition provençale qui consiste à semer quelques grains de blé dans une coupelle, ce jour précis. Le soir du 24 décembre, les grains germés serviront d’ornement floral de la table de fête pour le Gros Souper. C’est aussi cette date qu’a logiquement choisi l’association Le Blé de l’Esperance, pour finaliser une opération débutée il y a plusieurs semaines déjà.

Un euros pour le sourire d’un enfant


Des sachets de blé estampillés ‘Le Blé de l’Esperance’ ont donc été mis en vente dans des boulangeries, des pharmacies, des lieux publics et les agences du Crédit Mutuel, au prix d’un euro. L’argent récolté en Paca se monte à 322 136 euros. Il sera distribué lors d’opérations dans les hôpitaux et établissements qui s’occupent d’enfants malades, comme nous l’explique Daniele Mantile, membre de l’association : « Nous ne donnons jamais d’argent, mais les sommes récoltées servent soit à acheter du matériel pour les enfants, soit à organiser des manifestations dans les hôpitaux, comme des spectacles et des ateliers. »

Allez on plante


Ce jeudi matin, l’école Maternelle Jean-Michel Cousteau était en effervescence. Les enfants voulaient, enfin planter le blé. Pour cela les parents leur avaient donné un pot en verre qu’ils ont décoré en classe. Au fond, ils ont mis un peu de coton. Dans la cour de l’école, les petites tables en plastiques ont été installées et, à 10h00 tous les enfants se sont installés, ont ouvert les sachets et ont déposé les grains sur le coton. Chaque classe gardera un pot, qui sera arrosé tous les matins et chaque élève repart avec un pot pour faire la même chose à son domicile. Francis Bigi, responsable du secteur Var du Blé de l’Esperance, accompagné de Danielle Mantile, avaient apporté un seau plein de grains dans lequel les enfants de la classe des moyens-grands d’Anne-Sophie, leur enseignante, ont pu plonger leurs petites mains, pour en rajouter encore.
Il ne leur reste plus qu’à bien s’en occuper jusqu’à Noël, pour se rendre compte qu’avec quelques gouttes d’eau, la vie peut naître.

PH, le 04 décembre 2014

Autres photos:

Anne-Marie, l'Atsem, avec Anne-Sophie la maîtresse de la classe des moyens-grands Francis Bigi et Danielle Mantile de l'association le Blé de l'Esperance J'en veueueueux !
Anne-Marie, l'Atsem, avec Anne-Sophie la maîtresse de la classe des moyens-grands