Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > La base nautique et la prud’homie sortent de l’eau
Le 23. mai 2017 à 16h43

Sanary Aménagement La base nautique et la prud’homie sortent de l’eau

Ferdinand Bernhard, maire de la commune a présenté les projets de création des deux bâtiments aux usagers de la mer, pêcheurs, plaisanciers, associations, riverains.

Enfin, depuis le temps que la population les attendait, la base nautique et la nouvelle prud’homie deviennent réalité. Les travaux de celles-ci vont débuter en septembre pour finir en 2019.

La prud’homie


Celle-ci se situera en prolongement de l’office de tourisme sur le parking de l’esplanade, le long du quai du Levant. Le bâtiment sera d’environ 400 m2 et se composera :
D’une salle d’accueil avec un espace pédagogique sur l’environnement marin avec un aquarium d’eau de mer pour permettre aux visiteurs de découvrir une partie de la faune et flore méditerranéennes.
De locaux fonctionnels destinés exclusivement aux marins pêcheurs avec bureau, salle de réunion, de stockage du matériel, machine à glace.
D’un atelier de cuisine pour les produits de la pêche.
D’un sanitaire, douches, wc, machine à laver, pour les plaisanciers dans le cadre de la labellisation « ports propres » avec badges électroniques.
L’orientation des pièces a été étudiée en fonction de l’ensoleillement. Le type d’éclairage dépendra des activités des pièces et sera adapté aux personnes non-voyantes. Le bâtiment sera accessible aux personnes à mobilité réduite et construit et équipé de matériaux durables. Cet équipement est destiné aux professionnels de la pêche pour renforcer leur activité et la découverte de leurs métiers.
Actuellement, les locaux occupés par les pêcheurs ne sont pas adaptés et trop éloignés du port (plainte des riverains qui subissent dès 5 h du matin, le bruit des chariots sur les pavés). Cette opération s’inscrit dans le cadre de la réorganisation du port. Sa conception est étudiée pour limiter le plus possible la perte de places de stationnement. Coût de l’opération, 980 000 HT.

La base nautique


Depuis une vingtaine d’années, la municipalité a souhaité favoriser les activités nautiques. Elle s’est heurtée à l’environnement et ses règlements de construction. Aussi, la nouvelle base nautique se situera à l’embouchure de la Reppe. La commune désire réaliser «  une base nautique-école de voile » destinée à développer, à promouvoir et à pérenniser les activités nautiques existantes, tout en y associant un éventail de pratiques nouvelles pour un large public, accessibles aux personnes handicapées, et scolaire.
Le bâtiment comportera :
Un espace accueil, un club house, une salle de cours pour les écoles de voile, des vestiaires avec douches, des bureaux et une infirmerie, un lieu pour l’armement, la voilerie et la réparation. Une aire de stockage des embarcations.
Une cale de mise à l’eau.
Le futur bâtiment sera construit à partir de matériaux durables aux critères du développement durable et permettant la maîtrise des dépenses énergétiques (chauffe-eau solaire, pompe à chaleur, bâtiment HQE) et pour la consommation d’eau potable recyclage des eaux grises, eau brute pour l’entretien du matériel.
Emprise au sol 2 100m2 dont 430 m2 de surface plancher bâti pour un coût de 1 366 000 HT. Début des travaux dernier trimestre 2017 pour 10 mois, octobre 2018.

Les principaux enjeux


Optimiser la gestion de la maîtrise des risques, préserver les zones littorales et mettre en valeur le patrimoine maritime, la commune met l’accent sur trois grands axes :,
Le volet éducatif et environnemental pour initier à la pratique des activités nautiques et sensibiliser le public à l’environnement.
Le volet innovation et durabilité pour promouvoir les nouvelles technologies et les usages durables.
Le volet économique pour favoriser les emplois et l’intégration sociale.
En ouvrant la pratique des activités nautiques à tous les publics et notamment aux personnes en situation de handicap, en privilégiant un bâtiment construit de plain-pied et en permettant également l’accès à la zone de mise à l’eau avec une pente <à 5 %>, ces initiatives contribueront à l’intégration sociale de tous, jeunes, scolaires, publics défavorisés, personnes en situation de handicap, licenciés des clubs, pratiquants occasionnels (location).
A l’issue, de cette conférence animé par Ferdinand Bernhard, des questions diverses relatives à chaque usager furent posées. Les maquettes sont visibles sur le site de la commune ou en mairie.

Monique Amann, le 23 mai 2017

Autres photos: