Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Jean-Michel Cousteau sur ses terres
Le 17. mai 2017 à 11h07

Sanary Culture Jean-Michel Cousteau sur ses terres

Lors du passage dans la commune de Jean-Michel Cousteau, Ferdinand Bernhard a organisé une conférence de presse pour le plus grand bonheur des journalistes.

Jean-Michel toujours souriant, est très aisé dans ses paroles et ses gestes, il est un habitué des caméras et des flashs. C’est avec sympathie qu’il a répondu aux questions des journalistes. Celles-ci ont bien évidemment tournées autour de son nouveau film « the wonders of the sea » qui sera présenté au festival de Cannes dans quelques jours. « C’est un film documentaire en 3D tout en couleurs, avec de magnifiques prises de vue. « Nous avons mon équipe et moi, choisi parmi tant d’autres, Arnold schwarzenegger pour la narration de ce film. Il s’est empressé de dire oui, heureux et fier de participer à cette aventure. Pourtant, cela n’a pas été facile pour lui, on est allé lui faire refaire jusqu’à trois fois les enregistrements à cause de son fort accent, et je lui disais, non Arnold, ça va pas on ne te comprend pas et il le refaisait, sans un mot de contestation, ce fut un bonheur de travailler avec lui.
Il faut réfléchir à de nouvelles techniques non polluantes. Je contribue à ce que les bonnes décisions soient prises pour protèger la planète. Il existe des alternatives pour les énergies durables comme des éoliennes dans l'eau, le courant agit comme le vent, je veux aider à ce que nos décideurs prennent les bonnes résolutions."

Le film


Ce film fut tourné pendant trois ans aux Iles Fidji et aux Bahamas avec l’équipe Cousteau et Jean-Michel, ses enfants Céline et Fabien. C’est un voyage à la découverte des océans pour apprendre toutes les menaces qui pèsent sur eux. Ce film vise à rassembler le plus large public afin de le sensibiliser au problème de la pollution qui touche toutes les mers. Enfin, l’essentiel, c’est que le message passe se résigna Jean-Michel.

Enfant du pays


En effet Jean-Michel est né à Toulon en 1938. Il passa toute son enfance entre Marseille et Sanary-sur-mer. Beaucoup de plongées au large de Bandol avaient été faites avec ses parents. « Je me souviens d’une petite cabane au bord d’une plage de Bandol, d’ailleurs j’ai vu qu’elle existait encore. Nous habitions dans la Marne et c’est ma mère qui plongea la première fois en rivière et lorsque mon père l’a vu remonter, il embarqua tout le monde à Sanary. J’ai commencé à plonger à 7 ans, mon frère Philippe à 4 ans et demi. Toutes nos vacances on les passait sur La Calipso mon frère et moi, on prenait l’avion selon où le bateau se trouvait et on rejoignait toute l’équipe, on était heureux. J’espère pouvoir encore plonger jusqu’à mes 100 ans et au-delà si possible ! Les souvenirs se forgent dès la petite enfance et c’est pour cela qu’il faut sensibiliser les enfants à la sauvegarde de la planète le plus tôt possible, car les images resteront gravées dans leur mémoire. C’est l’équipe de mon père avec André Laban qui a été les premiers dans le monde à filmer sous l’eau avec une caméra étanche, à rapporter des images sous-marines en noir et blanc à l’époque. Je suis très content de ce mode de vie même si parfois, il fallut faire des sacrifices, mais c’est un grand privilège de côtoyer tous ces animaux marins. Je n’ai pas encore tout vu et j’espère découvrir d’autres espèces, d’autres fonds. Mes lieux préférés sont les Iles Fidji, la mer rouge et tout l’océan indien et le mammifère que j’affectionne le plus est l’orque, remarquable par son intelligence, son mode de vie s’apparente au notre."
Jean-Michel remercia encore le Maire de son invitation, « je reviendrais avec plaisir et le plus souvent possible ». Donc, « à la prochaine Mr Cousteau ! »

Monique Amann, le 17 mai 2017

Autres photos: