Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Un incendie a ravagé un appartement
Le 25. août 2011 à 12h00

Sanary Fait divers Un incendie a ravagé un appartement

Jeudi aux alentours d'une heure trente du matin, un incendie a dévasté un appartement boulevard du Docteur Raphaël-Boyer, à Portissol. Les sapeurs-pompiers de Sanary, Six-Fours, Ollioules, Saint-Cyr, et Toulon en sont venus à bout.

A 9h du matin les sapeurs-pompiers n'avaient pas terminé leur intervention et s'occupaient du déblayage et de la sécurisation de la toiture.

A 9h du matin les sapeurs-pompiers n'avaient pas terminé leur intervention et s'occupaient du déblayage et de la sécurisation de la toiture.

Vers une heure trente du matin, un incendie s'est déclarée dans un appartement occupé au deuxième étage de l'immeuble "La Tour" situé boulevard du docteur Raphaël-Boyer, à l'angle de la rue Jean-Louis Jules à Portissol.
Des sapeurs-pompiers de Six-Fours, Saint-Cyr, Sanary, Ollioules et Toulon sont intervenus, avec un important dispositif composé notamment de trois engins incendie, deux ambulances, au total plus d'une trentaine d'hommes. Première chose à effectuer, l'évacuation du voisinage, soit une dizaine de personnes. Les élus Jean Brondi et Roger Carpentier étaient sur place pour s'occuper de les reloger, mais finalement amis et familles s'en sont chargés. La police municipale et nationale étaient également sur les lieux. Intoxiqué par les fumées, un agent de la police national a dû être évacué à l'hôpital de La Seyne. Il leur a fallu aussi bloquer une partie du boulevard et de la rue Jean-Louis Jules .
L'intervention des sapeurs-pompiers s'est déroulée sous le commandement du chef de colonne, le capitaine Michel Blanc (Saint-Cyr) et du chef de groupe Régis Don (Six-Fours). Pour Sanary, l'adjudant chef Jean-Marc Fabritus était également sur l'intervention avec une dizaine d'hommes du centre de secours. L'opération a été très délicate. Ils ont accédé à l'appartement en feu avec une échelle et par les escaliers, mais rapidement la toiture a menaçé de s'effondrer, et de fait, les accès habituels ont été bloqués. Des pompiers ont d'ailleurs reçus quelques débris de tuiles et le danger était omniprésent; mais aucun accident grave n'a été heureusement à déplorer. Mais leur intervention n'avait vraiment rien d'évidente, et ils ont dû batailler pour que le feu ne se propage pas dans le reste du bâtiment. Ils ont en sont finalement arrivés à bout, et ils étaient sur les lieux encore toute la matinée de jeudi, pour sécuriser le toit et tout ce qui menaçait de s'effondrer. Tout a brûlé à l'intérieur, et il leur restait à déblayer le tout et mettre dans une benne amenée par les services de la voirie. L'origine de l'incendie n'est pas encore connue.

D. D., le 25 août 2011

Autres photos:

Une intervention délicate pour les pompiers. L'appartement a été dévasté. De nombreux débris à sortir. A l'entrée.
Une intervention délicate pour les pompiers.