Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Trois expos, trois styles
Le 8. août 2014 à 22h30

Sanary Exposition Trois expos, trois styles

Trois expositions ont débutées en même temps ce vendredi 8 aout, dans trois salles différentes, avec 3 artistes différents. Deux points communs : elles se terminent le 21 aout et sont plutôt colorées.

La plage, le soleil, le sable. Il n’y a pas que ça l’été. La culture a encore sa place, surtout à Sanary, une ville aux multiples lieux d’exposition. Cette semaine, trois différentes expositions ont débutées le même jour, vendredi 8 aout. Elles se termineront aussi en même temps, le 21 août.

Paule Javourney à la Maison Flotte


La première se situe Maison Flotte, sur le port. Paule Javourney, une artiste née à Sanary, peint depuis plus de 40 ans. Autodidacte, sa famille est native de la ville depuis plusieurs générations. C’est son arrière-grand-père, qui avait posé la croix de l’église de Sanary ! Alors qu’elle est toujours restée dans son atelier du 11 rue Lucien Gueyrard, elle fait aujourd’hui sa première exposition dans une grande salle. Le thème, « Sanary en Provence », montre Sanary sous toutes ses coutures à travers 70 toiles de toutes tailles. Très gaies, très colorées, elles attirent l’œil et on se prend au jeu à reconnaître les lieux. Étonnement on est attiré par 3 toiles au premier étage…en noir et blanc. Du 5 septembre au 5 octobre, Paule participera à « L’Art suspendu », rue Barthelemy de Don.

Judith Guion Galerie Barthelemy de Don


Edith Guion, artiste aixoise, vient depuis 8 ans à Sanary. Tous les 2 ans, elle y expose. Cette année, c’est à la galerie Barthelemy de Don qu’elle a accrochée 60 toiles, 60 peintures à l’huile et au couteau. « Ma peinture est de l’expressionisme à la limite de abstraction » dit-elle. Ses toiles colorées à l’extrême, ne laissent pas indifférent. Les enfants aiment en tous cas. Il y a 2 ans, dans un atelier de l’école Cousteau, ils ont créés des masques en s’inspirant de son style flamboyant !

Henri Borowski au Patio


Le dernier des trois, mais pas par le talent, c’est Henri Borowski. C’est aussi le plus âgé d’une vie bien remplie. Ancien footballer professionnel, en Corse notamment, il a peint son premier tableau à Bastia, il y a 45 ans, à une époque où les joueurs étaient moins bien payés que maintenant et la reconversion plus difficile. Sa reconversion à lui s’est faite en peinture, en peignant la Provence, les paysages, la mer et les natures mortes. Cette fois point de nature morte. La mer est à l’honneur dans des peintures gaies et colorées.

Vous n’avez plus qu’à faire votre choix…ou pas. L’entrée est libre, vous pouvez aller voir les trois. Dans tous les cas, les toiles de ces artistes sont à vendre, et là…oui, il faudra bien choisir.

PH, le 08 août 2014

Autres photos:

Paule Javourey