Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Echanges scolaires et culturels
Le 30. avril 2016 à 23h35

Sanary Vie associative Echanges scolaires et culturels

Ce soir s’est déroulée une animation karaoké à l’occasion du programme « échanges scolaires d’un an ». Ce projet est organisé par le Rotary Club de Sanary, Bandol, Ollioules. Les jeunes ayant participé au programme se retrouvent au camping Mogador de Sanary pour confronter leur expérience.

Les participants au programme avec le sourire pour cette soirée karaoké.

Les participants au programme avec le sourire pour cette soirée karaoké.

La fougue et la passion de la jeunesse. Chaque année le Rotary Club de Sanary, Bandol, Ollioules (SBO) organise le programme « échanges scolaires d’un an ». Cette année Emmanuel Platon est aux commandes du projet. Pour fêter cette année d’échanges écoulée, le Rotary réuni les jeunes du programme pour une soirée karaoké. L’évènement se déroule au camping Mogador de Sanary. L’occasion est donc donnée à tous les participants de se rencontrer pour échanger un peu plus.

Un tour du monde des pays


« Le programme d’échanges permet à des jeunes français de partir à l’étranger. Des familles d’accueil françaises logent chez elles des étrangers profitant également du projet », indique Emmanuel Platon. Lors de ce voyage d’un an les participants vont à la découverte d’autres cultures. Chacun est également inscrit dans une école dans le pays qu’il choisit afin de continuer ses études. « Les familles versent 400 euros au Rotary et prennent en charge les dépenses de leur enfant sur place. Le club offre le billet d’avion de la destination », explique Emmanuel Platon. Les nationalités venant en France sont diverses tout comme les pays convoités par les français : Etats-Unis, Inde, Brésil, Australie, Argentine ou encore le Canada.

S’intégrer petit à petit


Les français souhaitant partir à l’étranger sont tous enthousiastes. C’est le cas d’Ulysse, 16 ans qui part au Japon : « J’ai toujours adoré la culture asiatique et s’y confronter c’est très intéressant ». Ulysse va suivre au Japon des cours de 1ère pour poursuivre son cursus scolaire. « Je suis à fond et prêt pour l’aventure », dit-il avec conviction. Du côté des étrangers arrivés en France, Maggie vient de l’Idaho aux Etats-Unis. Vivre dans la peau d’un français est au départ difficile : « J’ai eu du mal à l’école à m’intégrer aux autres. Je ne parlais pas un mot de français ». Pourtant après un an en famille d’accueil, l’américaine s’exprime dans la langue de Molière avec aisance. « Ce que je préfère ici (à savoir la France, ndlr) c’est la nourriture. Elle est excellente ! », reprend Maggie. Tous les étrangers sont unanimes sur ce point. Le programme d’échange du Rotary va au-delà du simple échange culturel, c’est un échange humain.

, le 30 avril 2016