Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > L'école de musique repart du bon pied avec une bonne...
Le 14. février 2013 à 18h27

Sanary Culture L'école de musique repart du bon pied avec une bonne nouvelle pour les adhérents

Alors que la rentrée 2012 avait été marquée par une perte d'adhérents, conséquence de la hausse des tarifs d'inscriptions, tout est revenu à la normale, et désormais chaque nouvel arrivant pourra bénéficier des anciens tarifs.

Après un passage difficile, l'école de musique voit son horizon s'éclaircir.

Après un passage difficile, l'école de musique voit son horizon s'éclaircir.

L'assemblée générale s'est déroulée dans une atmosphère empreinte de soulagement, sans polémique, avec beaucoup de clarté sur les choix passés, et une envie de repartir du bon pied. Un petit retour en arrière s'impose.
En 2010 la commune s'interroge sur le fonds de réserve de l'association (près de 50.000 euros) et prévient les responsables que la subvention sera revue à la baisse. Ainsi en 2010 et 2011 l'école de musique voit sa subvention divisée par deux et puise donc sur l'ensemble de sa réserve pour compenser le manque à gagner. Toussaint Edmond expliqua à l'assistance: "en fait, nous avions constitué une réserve suite à un problème avec un ancien professeur qui était passé devant les Prud'hommes et avait finalement gagné. Nous voulions anticiper en cas de litige".

Une équipe soulagée


Le gros du problème se posa entre mai et septembre 2012: "nous avons réfléchi à plusieurs pistes, car nous risquions la cessation de paiement en mai 2013, et nous ne pouvions pas accepter de ne plus pouvoir payer les professeurs (l'école de musique compte une vingtaine de salariés). J'ai pensé alors à augmenter la cotisation de 20%, persuadé que nos adhérents suivraient, et visiblement j'ai fait une erreur".
A la rentrée 2012 l'effectif fond de 200 à 120 adhérents, l'école perd aussi de solides éléments et voit le départ d'un professeur. L'équipe est dans le désarroi total. "je pense qu'il y a eu un quiproquo avec la mairie, explique le président, nous ne communiquions plus du tout en septembre et les relations étaient tendues, nous étions au fond du trou. Mais c'est du passé, nous avons pu renouer le lien et nous expliquer". Toussaint Edmond évoqua alors son entretien avec le maire qui s'était déroulé juste avant l'assemblée: "cela s'est très bien passé, et visiblement (il faut que ce soit voté en conseil municipal), nous devrions retrouver dés le printemps une subvention sensiblement équivalente à celle des années passées ."
Une très bonne nouvelle pour l'équipe et les adhérents qui aura pour conséquence un retour immédiat à l'ancienne tarification, sachant que quiconque peut venir s'inscrire en cours d'année: "quant aux adhérents qui nous ont suivis, il est évident qu'ils bénéficieront d'un dégrèvement, je les remercie déjà d'avoir poursuivi avec nous, et c'est la moindre des choses que de les faire bénéficier de ce retour à la normale. Ils seront très vite informés".
Il ne faut donc plus hésiter à rejoindre cette dynamique école associative, qui devrait par ailleurs intégrer de nouveaux locaux à l'horizon 2014, au sein de l'îlot des Picotières.

Un point sur les activités de l'école


L'école est toujours aussi active, favorisant le développement des ensembles musicaux et permettant aux élèves de se produire à l'extérieur comme lors des scènes ouvertes, la fête de l'école, la fête de la musique, le Téléthon, Rock'San... Un hommage a été rendu au directeur musical Jean-Yves Bernard qui a obtenu dans sa spécialité un Diplôme d'état de professeur de musique niveau 3. L'occasion aussi de rappeler que la grande majorité des professeurs de l'école sont diplômés, et parmi eux un jeune homme formé à l'école qui est en phase d'obtenir ce sésame, une grande fierté pour l'équipe enseignante. Le président rappela aussi qu'un professeur extérieur à l'école aidait à la préparation des élèves passant le bac avec l'option musique: "notre structure finance à hauteur de 50% ces séances pour les élèves inscrits chez nous".
Enfin, un tour d'horizon des différentes classes a été établi: le piano, la guitare, la batterie ont toujours le vent en poupe. La flûte ou le saxophone ont aussi leurs fervents élèves. En instrument déficitaire, il y a l'accordéon, le violon, le violoncelle et la trompette. Mais plusieurs idées sont à l'étude pour inciter les élèves à découvrir ces instruments.

Composition du bureau


Président : Toussaint Edmond
Vice Président : Christian Connaulte
Trésorier : Charles Ysabel
Secrétaire : Maryline Lalire
Trésorier Adjointe : Nadia Morin

D.D, le 14 février 2013

Autres photos: