Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > A la rencontre des auteurs provençaux
Le 20. juillet 2016 à 23h07

Sanary Animations A la rencontre des auteurs provençaux

Pour la première soirée du Carré Litteraire, parvis de la mairie, une trentaine d’auteurs de la région ont pu présenter leurs ouvrages et échanger avec les lecteurs. L’opération se déroule tous les mardis soirs de juillet et août.

Sur le Parvis de la mairie de Sanary, c’est un stand géant qui a pris place depuis ce mardi 19 juillet et pour tous les mardis soir de l’été. Une trentaine d’auteurs et d’écrivains provençaux sont là pour se promouvoir, présenter leurs livres et échanger avec les lecteurs dès 19h00.

Tous les styles…ou presque


Pour cette première soirée, presque tous les styles sont représentés : les romans, en majorité, les nouvelles, les poèmes, les livres sur l’art, l’histoire de la Provence, sa culture, mais aussi des livres pour enfants, de l’humour, de la fiction et quelques originalités comme ces ‘Vibrations maçonniques’ en acrostiches de Lina Chelli. Seules les bandes dessinées sont absentes ou partiellement présentes dans des œuvres pour les plus jeunes.

Extraits de genres


Impossible de vous les présenter tous, mais voici un panel sans doute pas assez représentatif, mais déjà varié de ce que j’ai pu voir ce soir- là.
Honneur à l’originalité, commençons notre petit tour d’horizon par Lina Chelli qui s’est fait réellement connaitre par son roman presque autobiographique ‘La guérisseuse de Marseille’ dont le héros n’était autre que sa maman. Son recueil de nouvelles cité plus haut est à découvrir, comme, certainement son dernier roman ‘L’anneau de Dieu’, fiction d’un futur chaotique qui n’est autre que la suite futuriste de ’La guérisseuse de Marseille'.
Toujours venu de Marseille, Georges Alfred Ortega le seynois, fait aussi dans le roman, mais ‘L’amuse-gueule’ un livre rempli de bons mots, joue avec l’humour et la satire sur tout ce qui nous entoure. C’est certainement un bon compagnon de lecture sous le parasol…
Plus loin, Pierre Garcin partage l’émotion des artistes qui ont créés des œuvres, dans ses ouvrages sur l’art. Son dernier roman est un thriller ésothérique : ‘Le Pacte de Sila’
A coté de lui, j’ai découvert Florence Bremier qui nous régale de ses romans sur fond de mythologie. La pétillante sanaryenne soigne ses couvertures joliment imagées et aussi leur contenu. Ses titres sont ‘Les héros sont fatigants’ ou ‘Le signe de Dédale’. Elle présentait aussi un livre de nouvelles ‘De mémoire d’assassin’ où le tueur se raconte brrrrr !
Les enfants n’étaient pas oubliés avec Florence Pillais, autre auteur de Sanary. Ses héros, Choupinou et Choupinette voyagent en famille à la découverte des Pyrennées, de la Corse et de la Côte Provençale. L’illustration de Pierre Blanchard mélange images et photos pour mieux s’y croire. C’est frais et sympa pour nos bambins. Son histoire a commencée grâce à son association, Taoumé qui fait de nombreuses animations pour enfants pour les sensibiliser à l’environnement.
Notre dernière découverte vient de Bandol et nous fait traverser la méditerranée grâce à André Trives. Son 2e roman ‘Le Berger de Mostaganem’ raconte de façon romancée la vie de famille de l’auteur pour retrouver la parole perdue et rendre hommage à ses parents…dépaysant ! Son 3e roman en préparation s’appelle Bab El Oued pour la vie, édité aux Presses du Midi à Toulon.

N’oubliez pas, la prochaine édition ce fera mardi prochain et la dernière le 15 août. Avis aux amateurs.

Pascal Hermer, le 20 juillet 2016

Autres photos:

Lina Chelli Georges Ortega Pierre Garcin et Florence Bremier
Lina Chelli