Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Réunion de quartier de Ferdinand Bernhard, pour les...
Le 11. janvier 2014 à 20h23

Sanary Politique Réunion de quartier de Ferdinand Bernhard, pour les secteurs est et nord de Sanary

Tenue au Jardin d’hiver, la nouvelle réunion de quartier de Ferdinand Bernhard concernait cette fois les secteurs est et nord de Sanary. Bien rodé à l’exercice, le maire s’est affiché clairement comme candidat.

« Hier soir j’étais le maire, aujourd’hui je suis candidat ». Le ton était donné ce matin, pour cette nouvelle réunion de quartier du maire sortant et même si les précédentes réunions avaient le même objectif, on a bien senti que l’échéance électorale approche.
Devant une assemblée pleine, comme à son habitude, Ferdinand Bernhard a déroulé ses explications et une partie de son bilan, après avoir évoqué les démêlés du Président Hollande, avec la presse people.
Il est tout d’abord revenu sur la relative augmentation de 2.5 % des impôts locaux : « 2.5 % d’augmentation à Sanary, une des villes les moins imposées de France, ça n’a rien à voir avec l’augmentation de 2.5% d’une ville comme La Seyne ». Il a ensuite évoqué le faible endettement de la ville, sujet qu’il avait abordé la veille, chiffres à l’appui, lors de ses vœux. Il a égratigné la nouvelle loi de finance, selon laquelle les communes auront de moins en moins d’argent : « Il faut s’attendre au pire et nous devons donc continuer dans la voie qui est la nôtre de chercher les économies de structure », dira-t-il en évoquant la récente embauche d’un responsable des économies (présenté au Conseil Municipal).

Les grands travaux


Il a ensuite parlé des grands travaux de la ville et spécialement de l’ilot des Picotières : « Vous vous doutez bien que nous ne nous sommes pas lancé dans un projet de 14 millions d’euros sans y réfléchir. En déduisant la TVA, les loyers capitalisés…nous arrivons à un excédent de 16 millions d’euros, avec des bâtiments neufs qui abriteront l’école maternelle, la police etc… ». Le sujet du futur cinéma a aussi été abordé en expliquant que cette opération privée ne coutera rien à la ville, avec, en plus une nouvelle résidence service, au-dessus du cinéma. Pour le Musée de la Plongée, celui-ci sera parrainé par Jean-Michel Cousteau, et la ville cherche encore des solutions.

Les Questions


Les personnes présentes ont ensuite eu la parole pour les traditionnelles questions. Celle-ci, sans surprise évoquèrent essentiellement les aménagements. L’ancien chemin de Toulon a été l’objet d’un débat sur la sécurité des usagers à cause des travaux d’élargissement et des automobilistes y roulant trop vite. Des questions sommes toute légitimes dans la vie d’un quartier…

PH, le 11 janvier 2014

Autres photos: