Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Ollioules > Le Tennis municipal ollioulais s'ouvre au handi-tennis
Le 8. juillet 2011 à 16h15

Ollioules Six-Fours handisports Le Tennis municipal ollioulais s'ouvre au handi-tennis

L'association Six-Fours handisports a passé une convention de partenariat avec le Tennis club municipal d'Ollioules pour permettre la pratique du tennis en loisir et en compétition au sein du TMO. Gros plan sur ce club ambitieux qui se lance dans une belle aventure.

Ludovic Gratian et Stéphane Godefroy lancent la section handi-tennis à Ollioules avec Six-Fours handisports.

Ludovic Gratian et Stéphane Godefroy lancent la section handi-tennis à Ollioules avec Six-Fours handisports.

Présidé par Jean-Louis Boilot, Six-Fours handisport entend "promouvoir le développement des activités physiques et sportives chez les handicapés moteurs et sensoriels en les intégrant dans des clubs sportifs et valides". Une multitude d'activités sportives sont proposées aux adhérents de la natation au karting, Fadila Woimant (secrétaire) parle d'ailleurs des stages de cet été: "il y a un stage de handi-danse à la Mascotte les 11,12,13 et 15 avec Mélanie Laurentin de 17h à 18h ainsi que deux sessions de stage sportif pluri-activités au gymnase Sauvat à la Seyne du 11 au 15 et du 18 au 22 juillet. Enfin il y aura la journée handisports le 11 septembre".
Et désormais le tennis à Ollioules: "Nous avons expérimenté des cours avec des handicapés durant près d'un an, pour voir comment nous pourrions monter cela" explique l'entraîneur Ludovic Gratian. Et le club a organisé pour la première fois un stage du 4 au 8 juillet avec 12 handicapés et une équipe conséquente pour l'encadrement: "Il y avait Stéphane Godefroy qui aura la charge de la section handi-tennis à la rentrée, deux kinés à savoir Stéphanie Marion et son associé ainsi que d'autres éducateurs. L'idée est de pouvoir échanger les compétences durant ce stage, parfaire notre approche, et la kiné a souhaité également observer ces stages. Il y avait divers types d'handicaps moteurs, et de tous les âges, de 3 à 17 ans. Aucun n'a manqué un jour de stage, on s'est régalé" insiste Ludovic Gratian.
Désormais l'handi tennis verra le jour dans le cadre d'une convention de partenariat avec Six-Fours handisports qui a déjà permis le prêt de fauteuils d'initiation au tennis par le biais du Comité départemental handisports.
Les cours auront lieu au choix, le lundi soir,le mercredi ou le samedi à partir de la rentrée en septembre. Mais l'intérêt de ce projet ambitieux et pas comme les autres est d'intégrer les enfants ou adolescents dans des groupes dit "normaux" mais toujours avec un encadrant spécialisé qui sera à leurs côtés à savoir Stéphane Godefroy. "L'idée est de mélanger tout le monde, on en a fait l'expérience pendant un an et je peux vous dire que cela se passe très bien. On veut surtout s'adapter à chaque handicap et ne pas imposer une méthode, on veut leur apprendre et surtout qu'ils progressent" a expliqué Stéphane Godefroy plus enthousiaste que jamais à débuter cette aventure. Et l'équipe du TMO présidée par la dynamique Sophie Sonier voit plus loin: "On va aménager les accès pour les handicapés et tout ce qui va avec".
On peut faire confiance à Ludovic Gratian qui a construit depuis vingt ans à Ollioules une structure référence dans le département à la force du temps et de l'envie. Il a quand même permis à Nadège Vergos d'être n°29 française et s'occupe de joueurs et joueuses en devenir de grand talent, comme le numéro trois luxembourgeois ou le jeune Sofyan El Mistikawi. Et son talent est de bien s'entourer (Laurent Cuenin, Julie Zanin...) et d'inculquer de vrais valeurs aux jeunes, alors on ne doute pas d'une longue vie pour l'handi-tennis dans un club qui ne manque pas d'ambition avec l'ouverture prochaine d'un sport-études.

D. D., le 08 juillet 2011