Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Ollioules > Et les lumières furent
Le 13. décembre 2014 à 12h51

Ollioules Noël Et les lumières furent

Décorations extérieures et intérieures d’exception chez Patrick et Marcelle.

La maison de la belle au bois dormant.

La maison de la belle au bois dormant.

« C’est la maison de la belle au bois dormant, mais elle n’y est pas… » A sa place, la « patronne », comme elle se nomme elle-même, Marcelle Ghione. Depuis une dizaine d’années, elle et son ami Patrick ont enrichi leur collection de décorations jusqu’à créer l’événement dans le quartier et au-delà.

A l’extérieur, il y en a partout. La maison est décorée par thèmes : forêt, maison du père Noël, arche, ski… En contre-bas, des peluches géantes prennent l’apéro. « La note d’électricité de décembre est certes un peu plus chère, mais moins depuis les LED », assure Marcelle. A l’intérieur, une collection impressionnante de pères Noël dans le salon et « une entrée en matière », comme ils l’appellent, une « petite » crèche avant l’autre, l’immense crèche de la cuisine. Entièrement faite à la main par Patrick, avec des allumettes, des moteurs de micro-ondes, des trombones… La crèche s’anime pendant trois minutes. La bande-son raconte une histoire sur enregistrements de leurs petits enfants à différents âges, de la naissance à l’adolescence.

Rendez-vous


Un mois pour tout installer ! « Nous avons terminé l’installation lundi à 17 heures et à 18 heures, les premiers visiteurs étaient là. » Grâce au bouche à oreille, ils viennent de La Valette, d’Aix-en-Provence…. On stationne dans la rue, même sous la pluie, et à l’intérieur pour qui le désire, mais que sur rendez-vous. Le mois de décembre était déjà complet avant de commencer et les rendez-vous sont pris jusqu’en janvier. Tous les soirs jusqu’à 21 heures, apéro compris. « Nous limitons le nombre des visiteurs à cinq ». Les enfants sont bien sûr très nombreux et ils ont du mal à ne pas toucher… Chaque année, 100-150 personnes défilent chez eux.

« J'aimerais l'agrandir encore, mais il n’y a plus de place... », se désole Patrick.

, le 13 décembre 2014

Autres photos:

Marcelle et Patrick devant leur crèche. Les lasers sont récents. La descente du garage. Le Père Noël fait du ski.
Marcelle et Patrick devant leur crèche.